Archives mensuelles : janvier 2017

Les News Immobilières de la Quinzaine (Jan. 2017 II)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

 

L’Espagne, 4ème pays européen pour l’investissement dans l’immobilier

Avec 13,9 milliards € d’investissements en 2016, l’Espagne est devenu le 4ème pays européen en investissements immobiliers derrière le Royaume Uni (60,2 milliards €), l’Allemagne (52,5 milliards €) et la France (25,7 milliards €). L’investissement immobilier total en Europe s’élève à 251 milliards €.

Acheter un local commercial en Espagne offre une rentabilité brute de 8,5%

Tous les investissements immobiliers en Espagne ont offert une rentabilité supérieure en 2016 : l’investissement locatif offre une rentabilité locative de 6,3% en 2016 (5,5% en 2015), mieux encore l’investissement dans un commercial offre une rentabilité locative de 8,5% en 2016 (7,3% en 2015), les bureaux sont à 7,6% en 2016 (6,7% en 2015) et les garages sont à 6,1% en 2016 (4,4% en 2015).

Vendre par internet fait économiser 17.000 €

En Espagne, la vente immobilière par internet fait économiser 17.000 € sur une vente classique par agence immobilière. C’est un phénomène récent dans le pays qui ne cesse de s’accroître.

L’immobilier de luxe en hausse de 31% !

Les transactions immobilières de luxe ont augmenté de 31% de 2015 à 2016. La région de Barcelone a eu la plus forte croissance avec +73% ! Suivent Madrid, Ibiza et Marbella.

Un besoin de 1,2 millions de logements en 10 ans pour loger les jeunes espagnols

L’économie espagnole est en plein boom et selon les experts, il sera nécessaire de construite 1,2 millions de logements sociaux pour les jeunes chômeurs qui vont retrouver un emploi dans les 10 prochaines années à venir. Les prix de location devront se situer entre 6 et 7 € du m2.

 

Nos News précédentes

News de la 1ère quinzaine de Janvier 2017 : news immobilières jan. 2017-1

News de la 2nde quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-1

News de la 2nde quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-1

News de la 2nde quinzaine d’Octobre 2016 : news immobilieres oct. 2016-2

Publicités

Le marché immobilier en Espagne repart après 6 ans de crise

L’immobilier en Espagne repart à la hausse après des années de crise et un écroulement des prix. Le pays se remet de l’éclatement de la bulle immobilière et les investisseurs reprennent le sourire.

Le prix des logements augmente régulièrement depuis pratiquement deux ans. Le marché immobilier revient de loin après six ans de crise qui ont vu deux millions de personnes qui travaillaient dans le secteur se retrouver au chômage. Il y a encore quelques années, le marché était presque inexistant, personne n’achetait, personne ne vendait.

Aujourd’hui, c’est une toute autre image. Dans les grandes villes du pays, les prix sont presque revenus à ceux que l’on observait avant la crise. A tel point que certaines entreprises retrouvent le goût aux affaires. L’une d’entre elles, espagnole, se concentre par exemple sur la construction de nouveaux logements sur le toit des immeubles et a déjà identifié un potentiel de 4000 appartements possibles.

Moins de logements vides

Le stock de logements vides se réduit aussi. Sur 2016, il a diminué de 20% et se situe actuellement aux alentours de 490’000 logements. Il devrait encore baisser de 20% sur 2017.

Autre secteur en forme, celui du tourisme qui profite sans aucun doute des Européens délaissant les pays du Proche et Moyen-Orient. Les investisseurs ne s’y trompent pas et assurent qu’ils obtiennent des rendements de presque 11%, dans le secteur hôtelier.

Mais il reste encore des incertitudes, même si la croissance de 3% en Espagne incite à l’optimisme. Si les taux d’intérêts repartaient à la hausse, le marché immobilier pourrait logiquement ralentir. Tout dépendra donc de la politique monétaire dans les mois qui suivent.

Source: rts.ch

Réussir votre déménagement en Espagne

Vous êtes décidés à vous expatrier en Espagne ? Un déménagement international ne s’improvise pas et peut se révéler particulièrement stressant. Etre bien préparé c’est mettre toutes les chances de son côté et se laisser l’opportunité de se concentrer sur ce qui est important. Dans cet article découvrez notre checklist des étapes à effectuer pour réussir votre déménagement en Espagne, de la préparation de votre départ jusqu’à votre installation.

Avant votre départ

Les démarches administratives

Comme partout dans l’Union Européenne, vous pouvez déménager en Espagne sans avoir à demander un visa, votre carte d’identité vous suffira. Dans ces conditions, il est facile d’oublier qu’un déménagement international nécessite tout de même un minimum de préparation en amont.

Notifiez votre changement d’adresse

Pensez à notifier votre changement d’adresse, notamment auprès :

  • De votre centre des finances publiques en France
  • De votre banque
  • Votre caisse de retraite
  • La Caisse d’Allocation Familiale
  • Des différents fournisseurs de services (eau, électricité, téléphone)
  • De la poste

Si l’un de vos enfants doit vous rejoindre après votre départ en Espagne et sans être accompagné d’un parent, pensez à faire la demande d’une autorisation de territoire. En effet, celle-ci est de nouveau en vigueur depuis le 15 janvier 2017.

Organisez votre déménagement

Une étape importante de votre déménagement en Espagne concerne le choix de votre déménageur. Tous les déménageurs ne se valent malheureusement pas et les prix sont susceptibles de varier fortement d’une entreprise à l’autre.

Chaque déménagement est unique, il est donc souvent difficile de se faire une idée du coût d’un déménagement. De plus, pour un même déménagement, il n’est pas rare d’observer des différences de prix pouvant aller jusqu’à 40%. Pour ces raisons, il est préférable de commencer votre recherche par la demande de plusieurs devis (ce qui est toujours gratuit) et de les comparer entre eux. Cherchez à comprendre en quoi ils diffèrent (mode de transport, nombre de déménageurs impliqués, délais, etc…) et retenez les déménageurs qui vous conviennent le mieux.

Une fois que vous avez établi une liste de déménageurs internationaux susceptibles de vous convenir, renseignez-vous sur l’entreprise et consultez les avis laissés par d’autres utilisateurs. Attention à vous rendre sur des plateformes indépendantes comme Sirelo, certains sites acceptent de retirer les avis défavorables. Personne ne sera mieux à même de vous conseiller qu’un autre utilisateur.

Renseignez-vous sur les formalités douanières

Si vous déménagez en Espagne depuis la France, il n’y a pas de formalités douanières particulières à respecter (en dehors des cas spéciaux concernant les armes ou les animaux protégés).

En revanche, si vous prévoyez d’emmener avec vous votre animal de compagnie, celui-ci doit être vacciné contre la rage, identifié par une puce électronique ou un tatouage et muni d’un passeport. Si l’animal est âgé de moins de trois mois vous pourriez être sujet à des restrictions supplémentaires.

Sur place

Demandez votre numéro NIE

Le Numéro d’Identification des Etrangers se compose d’une lettre X ou Y suivie de 7 chiffres et d’une lettre au final. Celui-ci vous sera exigé pour l’accomplissement d’un grand nombre d’actes de la vie courante (acheter un bien immobilier, ouvrir un compte en banque, abonnement téléphonique etc…). Pour cela, remplissez le formulaire auprès de l’Oficina de Extranjeros ou au Comisaria de Policia de votre nouvelle ville en Espagne.

Faites-vous recenser

Vous faire recenser vous permettra de vous faire déclarer comme résident permanent en Espagne et d’obtenir votre certificado de empadronamiento. Pour cela, rendez-vous à la mairie de votre lieu de résidence en Espagne accompagné d’une preuve de résidence.

Adhérez au système de santé espagnol

Si vous travaillez pour une entreprise espagnole ou que vous êtes un travailleur indépendant en Espagne, vous avez l’obligation d’adhérer au Systema Nacional de Salud (SNS). Pour cela, rendez-vous auprès de votre centre de santé local. Vous recevrez votre Tarjeta Sanitaria et votre numéro d’assuré dans un délai d’un à deux mois.

S’inscrire au Registre des Français à l’Etranger

Vous inscrire auprès du registre des Français à l’étranger vous permettra de recevoir des informations du consulats sur des sujets variés comme les élections, changements législatifs ou des événements. Cela facilitera également l’accomplissement de certaines formalités comme le renouvellement de documents d’identité ou l’inscription sur les listes électorales.

N’oubliez pas non plus de faire la demande auprès de votre consulat pour que soient établis les actes d’état civil qui surviendront au cours de votre expatriation comme les naissances ou un mariage.

Immatriculez votre véhicule

Si vous emmenez votre voiture avec vous en Espagne, il vous faudra l’immatriculer dans le pays dans le mois suivant son importation. Pour cela, rendez-vous auprès de la Delegacion de Trafico de votre ville d’installation muni d’une pièce d’identité, de votre carte grise et de votre certificat de contrôle technique. Différentes taxes sont susceptibles de s’appliquer en fonction de votre commune de résidence, du modèle et de la date de mise en circulation de votre véhicule.

Notez qu’il vous faudra également procéder à l’échange de votre permis de conduire dans les deux ans de votre installation en Espagne.

 

sirelo-logo

Les News Immobilières de la Quinzaine (Jan. 2017 I)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

Hausse record des achats de logements en novembre : +17,3% !

Selon l’INE (Instituto Nacional de Estadística, « l’INSEE espagnol »), le mois de novembre 2016 a enregistré 33.806 achats de logements en Espagne, soit 17,3% de plus qu’en novembre 2015. Les plus fortes progressions sont aux Baléares (+33%), les Canaries (26%) et en Aragon (+26%). C’est le dixième mois consécutif de hausse du marché : la croissance est de +14,2% sur les 11 premiers mois de l’année !

L’appartement le plus cher d’Espagne vendu à Madrid pour 9 millions d’Euros

La vente de Serrano 7, l’appartement le plus cher du pays, prouve qu’une nouvelle étape vient d’être franchie. Situé à Madrid au cœur de la capitale, l’impressionnant appartement de 600 mètres carrés vient d’être vendu pour 9 millions d’euros. Il s’agit de la vente immobilière d’appartement la plus importante de la dernière décennie pour la ville. Le prix de l’immobilier ne cesse d’être réévalué à la hausse ces derniers mois, tant à Madrid qu’à Barcelone, poussé par la demande croissante et par l’arrivée d’investisseurs étrangers qui dynamisent le marché immobilier en Espagne.

De moins en moins de propriétaires en Espagne

Il y a 10 ans, seulement 7% des Espagnols louaient un logement. Aujourd’hui, presque qu’un quart des Espagnols (23%) vivent dans un logement qui ne leur appartient pas. La crise économique, l’instabilité et la précarité de l’emploi, et la perte de pouvoir d’achat ont provoqué ce changement de tendance. La demande croissante de location a fait exploser les prix à Madrid et à Barcelone. Les experts pensent que cette double évolution, croissance de la demande locative et hausse des loyers, se poursuivra en 2017.

Foncière des Régions acquiert 19 hôtels en Espagne pour 542 M€

Foncière des Régions, à travers sa filiale Foncière des Murs détenue à 49,9%, réalise auprès de Merlin Properties l’acquisition d’un portefeuille de 19 hôtels situés principalement à Barcelone et Madrid. Avec cette opération, qui représente un investissement de 542 M€ droits inclus (270 M€ part du groupe), Foncière des Régions poursuit sa politique de développement européen et de partenariat avec les principaux opérateurs du secteur. L’Espagne, aujourd’hui marché en plein essor, constitue la 3e destination touristique au niveau mondial. Le fort développement de la clientèle touristique mais aussi d’affaires, notamment à Barcelone première ville d’Europe continentale pour les séminaires, permet d’envisager une nouvelle croissance du RevPar de + 8% en 2017.

 

Merlin achète la « Torre Agbar » pour 142 millions €

La Torre Agbar, le célèbre gratte-ciel de Barcelone dessiné par Jean Nouvel, a été vendue à la société immobilière Merlin Properties pour 142 millions € (autant de millions d’Euros que de mètres de hauteur). La mairie de Barcelone avait gelé le projet hôtelier. Les 37,600 m2 disponibles sur 34 étages seront destinés à des bureaux.

torre-agbar-barcelone-immobilier-espagne

La « Torre Agbar » à Barcelone

.

Nos News précédentes

News de la 2nde quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-1

News de la 2nde quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-1

News de la 2nde quinzaine d’Octobre 2016 : news immobilieres oct. 2016-2

 

Croissance de 11% en 2016 du trafic passagers des aéroports espagnols

Symbole de la vitalité de l’activité économique, et en particulier de l’activité touristique, le trafic passagers dans les aéroports espagnols sur les 11 premiers mois de l’année a augmenté de 10,9%. Une raison de plus pour investir dans l’immobilier en Espagne.

Avec 215 millions de passagers sur les 11 premiers mois de l’année 2016, les aéroports espagnols enregistrent une année record. C’est près de 11% de passagers en plus qu’en 2015, en grande partie du à la croissance de la fréquentation touristique en Espagne.

4 aéroports se partagent 60% du marché : Madrid (22% du trafic espagnol), Barcelone (19%), Palma de Majorque (12%) et Malaga (7%).

Les plus fortes croissances significatives (avec plus de 500.000 passagers) sont enregistrées pour les aéroports de Vigo (+36% de 2015 à 2016), Almeria (+33%),  Alicante (+17%), Malaga (+16%), Tenerife et Ibiza (+15%).

Barcelone a enregistré une augmentation de son trafic passagers nettement supérieure à celui de Madrid, respectivement + 10,9% et +7,4%. A ce rythme, dans moins de 4 ans, l’aéroport catalan aura un trafic supérieur à celui de la capitale espagnole.

Cette forte croissance du trafic aéroportuaire est favorable à la reprise immobilière en Espagne car elle encourage l’investissement immobilier touristique et résidentiel permettant d’accueillir les passagers non résidents.

stats-pax-aeroport-espagne-nov-2016

L’Immobilier en Espagne financé par CIC Iberbanco … depuis la France !

CIC Iberbanco, filiale du Crédit Mutuel, est la seule banque à proposer en France un service complet d’accompagnement dans les projets d’investissement immobilier en Espagne.

Jusqu’à très récemment, il était impossible pour un résident français d’acquérir un bien immobilier en Espagne en souscrivant un crédit en France. CIC Iberbanco offre maintenant une solution clé en main pour ses clients français souhaitant investir dans l’immobilier en Espagne :

  • un réseau de 35 agences à Paris, en région parisienne et dans les principales villes françaises (Lyon, Nantes, Montpellier, Bordeaux, Toulouse, etc.) ;
  • 150 conseillers bilingues pour vous éclairer sur les différentes étapes de la procédure d’achat et les démarches administratives associées ;
  • un financement sur 30 ans maximum et sans limitation de montant ;
  • un taux fixe et des mensualités modulables à des conditions concurrentielles ;
  • la possibilité de mettre en place une garantie hypothécaire sur le bien acheté (démarches réalisées en partenariat avec Targobank) ;
  • de nombreux services : la possibilité d’ouvrir un compte à distance et disposer de moyens de paiement dans une agence Targobank, demander un devis d’assurance habitation, bénéficier de forfaits téléphonie adaptés, etc

Site Web et informations : CIC Iberbanco – Prêts immobiliers en Espagne