Archives pour la catégorie appartement

Comment bien préparer son logement pour le vendre au meilleur prix ?

Avec le printemps, revient le temps des mises en vente en Espagne. Acheter une maison, c’est compliqué, la vendre c’est aussi complexe. Bien préparer sa propriété en vue de la présenter à des acheteurs potentiels peut faire la différence entre une vente rapide au bon prix et une vente longue et pénible après des réductions de prix. Rappelez-vous que les premières impressions ont un impact considérable sur la perception qu’un acheteur potentiel conserve de sa visite

 

Un extérieur agréable

C’est d’abord l’extérieur d’une propriété qui attire les visiteurs. Gardez à l’esprit que les acheteurs potentiels viennent souvent jeter un coup d’œil sur l’extérieur de votre propriété, avant même de vous contacter.

Cela concerne évidemment les villas, mais quelques éléments sont valables aussi pour les appartements.

D’abord le terrain doit être entretenu : tondez le gazon, taillez les haies, désherbez les plates-bandes et retirez tous les objets qui l’encombrent

Évidemment, nettoyez la piscine, le mobilier de jardin, le barbecue, la poubelle, les gouttières, etc.

A l’emplacement de la voiture, éliminez les taches d’huile et déplacez tout véhicule inutile et encombrant.

Au besoin, vérifiez votre toit, assurez-vous que la porte d’entrée est accueillante, pensez même à la repeindre, réparez toutes les fenêtres en mauvais état, peignez les cadres de fenêtres et des portes ou tout autre endroit où la peinture s’écaille, enlevez tout signe politique ou autre, tel un drapeau, etc.

Et changez votre vieux paillasson !

casa jardin immobilier espagne

A l’intérieur, effectuez les travaux et réparations nécessaires

Faire visiter une maison ou un appartement en mauvais état n’aura que des conséquences négatives. Si l’acheteur a l’impression qu’il aura à faire des travaux de peinture, de terrassement, de plomberie, d’appareillage ou d’électricité avant de pouvoir profiter de la maison, au mieux, il fera baisser significativement le prix. Au pire, il ne se déplacera même pas.

Alors quels sont ces travaux à faire ? Généralement, ce sont d’abord tous les petits travaux que vous avez laissé traîner, un robinet qui coule, une lampe à changer, les joints autour de la baignoire et des éviers ou un carreau de cuisine cassé. Mais c’est aussi la rénovation des équipements anciens que vous auriez dû changer, par exemple le remplacement du chauffe-eau que vous avez toujours retardé. Le fait d’avoir du matériel et des équipements neufs est un argument de vente.

Très important aussi le coup de peinture (couleurs claires) qui rafraîchira votre logement. Une couche de blanc mât suffit à faire paraître une pièce plus grande et mieux éclairée, en plus d’éliminer les odeurs de fumée ou d’animaux de compagnie. Comprenez que les teintes dominantes de votre logement doivent être plus proches du blanc, beige, marron ou gris que du rouge agressif (au moins dans les pièces de vie).

Bien sûr, tout cela a un coût, mais beaucoup moins élevé que la différence de prix à la hausse que vous pourrez demander grâce à ces travaux. Et la vente sera toujours plus rapide dans un appartement rénové.

peinture immobilier en espagne

Le grand nettoyage

Ça ne coûte presque rien car vous pouvez le faire, mais c’est in-dis-pen-sa-ble. Toute votre propriété doit être exempte de poussière, de saleté et de mauvaises odeurs.

Le coup de cœur s’opère dans les 90 premières secondes. D’où la nécessité de bien aménager les premières pièces. Le hall d’entrée doit être parfait !

  • Nettoyez la maison en profondeur, particulièrement la cuisine, les salles de bain, les fenêtres et les stores.
  • Lavez les sols, cirez les parquets et les meubles.
  • Débarrassez-vous de tout objet inutile encombrant les espaces de rangement, c’est l’occasion de faire le tri entre vos vieilleries et les choses utiles.
  • Faites disparaître tous les effets personnels, photos de famille, dessins d’enfants, trophées, factures, etc. Dépersonnaliser votre maison les aidera à se sentir chez eux.
  • Nettoyez les tapis en profondeur, remplacez-les au besoin.
  • Éclairez bien les pièces afin d’en rehausser l’apparence.
  • Débarrassez-vous de toutes les mauvaises odeurs (cigarettes, animaux, cuisine…).

nettoyer-sa-maison immobilier espagne

Réaménagez !

Un simple changement de disposition des meubles peut donner une allure totalement différente à une pièce. Il est parfois utile de se débarrasser d’une armoire encombrante ou de tout élément superflu, afin de donner une impression d’espace. Aussi, libérez vos murs de décorations peut-être trop encombrantes ou volumineuses qui réduisent visuellement l’espace. Les acheteurs aiment sentir qu’ils investissent dans quelque chose de spacieux.

Votre mobilier doit également apparaître contemporain: préférez des meubles minimalistes dans des teintes claires, à des meubles en chêne foncé massif. Prenez garde à ce que votre mobilier n’entrave pas les espaces de circulations de la maison (une porte qu’on ne peut pas ouvrir en entier, un meuble que l’on doit contourner pour atteindre une porte…)

Si vous éprouvez des difficultés à abandonner ce qui vous appartient, entreposez-les temporairement dans une unité de stockage.

A chaque pièce sa fonction : pour chaque pièce, mettez en évidence sa fonction première afin que l’acheteur puisse se projeter dans la maison. Évitez à tout prix les pièces « fourre-tout », cela donne l’image d’une maison peu soignée (y compris dans le garage ou les pièces annexes).

meuble intérieur immobilier espagne

Créez une ambiance

Pour susciter le coup de cœur, rien de tel que de créer une ambiance. Soignez la déco, mettez de la musique classique douce, allumez une bougie parfumée, rafraichissez les pièces de votre maison avec des fleurs fraichement coupées, placez une ou deux belles corbeilles pleines de fruits éclatants dans la cuisine et suspendez une ou deux belles poêles, mettez de jolies serviettes dans les salles de bain et placez-y quelques fleurs sèches… Si la température le permet, ouvrez quelques fenêtres.

Disposez les objets un par un ou par groupe de 3 ou de 5 objets. Utilisez le moins d’objets possibles. Les objets sont plus attirants lorsque rangés par groupes de nombre impairs, on ne sait pas très bien pourquoi !

Objectif : faire en sorte que l’endroit plaise à une majorité de personnes.

En résumé, Mettez-vous à la place de l’acheteur !

casa vendida immobilier espagne

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

Publicités

Et si vous achetiez une résidence secondaire en Espagne ?

Les bonnes affaires dans l’immobilier en Espagne existent encore. L’immobilier espagnol prend de la valeur chaque année et sa rentabilité locative ne cesse d’augmenter. Investir dans une résidence secondaire en Espagne est un excellent placement, presque sans impôts locaux !

Les francophones raffolent de l’Espagne : en 2017, on estime qu’ils seront près de 20 millions à y avoir séjourné. Et presque tous reviennent, quelques uns pour y vivre, d’autres avec l’envie d’y acquérir une résidence secondaire…

Est-ce vraiment une bonne idée ? Evidemment, tout dépend de votre budget, de vos besoins et de vos envies. Il faut reconnaître que l’Espagne présente un grand nombre d’atouts pour les francophones en mal de résidences secondaires au bord de la mer.

Tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un pied à terre en sur la côte d’Azur ou sur la côte Atlantique. Et le gros avantage de l’Espagne, en dehors du soleil toute l’année, c’est que l’on y bénéficie d’un rapport qualité prix imbattable en termes d’immobilier pour ceux qui veulent être au bord de la mer et profiter du soleil, sans oublier ses trésors architecturaux.

Un marché animé par les investisseurs étrangers

La bonne nouvelle c’est que l’on peut encore y réaliser de très bonnes affaires immobilières… même si le marché espagnol a redémarré depuis 3 ans. A l’échelle du pays, la crise espagnole est belle et bien terminée. Les prix avaient chuté en moyenne de 30% entre 2008 et 2013. Ils sont ensuite repartis à la hausse, de manière très significatives à Barcelone, Madrid ou aux Baléares, et plus modérée dans le reste de l’Espagne.

Bien sûr, il s’agit de moyenne. Le marché de la résidence secondaire est animé surtout par des investisseurs étrangers. Entre 2008 et 2015, la part d’investisseurs étrangers à acheter de l’immobilier en Espagne a été multipliée par 2,5.

Des prix encore très attractifs

Aujourd’hui, on estime à 300.000 le nombre de Français propriétaires en Espagne, dont 40.000 à Barcelone. En Catalogne, la région la plus prisée de par sa proximité avec nos frontières, 40% des transactions avec les étrangers sont effectuées avec des Français.

Bonne nouvelle : il y a encore beaucoup de produits à la vente et les prix restent très attractifs.

Les prix sont nettement moins élevés en Espagne que dans les pays francophones, France, Belgique ou Suisse. Pour moins de 200.000 euros vous pouvez vous acheter un appartement de 80 à 100 mètres carrés à Valence, Alicante ou sur la côte andalouse. Pour une villa dans les mêmes régions, il vous faut un budget de 250.000 à 350.000 euros, voire 400.000 si vous voulez une piscine.

Une fiscalité locale très réduite

Autre bonne nouvelle : la fiscalité y est très attractive avec, en particulier, … l’absence de taxe d’habitation !

Où acheter ?

Les prix ont commencé à remonter à Barcelone, et il devient plus difficile d’y réaliser de belles affaires, mais la rentabilité y est très élevée. En revanche, il y a encore nombre d’opportunités à saisir sur la Costa Brava. Plus au sud, vous pouvez viser aussi la Costa del Sol, la région d’Alicante, de Malaga ou de Tarragone.

L’important lorsque l’on achète en Espagne, c’est d’être en bord de mer, car vous pourrez louer très facilement. Il y a une grosse demande de biens proches de la plage ou de villas avec piscine. La location meublée (AirBnb et autres) a le vent en poupe.

Le bon plan, c’est une copropriété avec de petits immeubles ou une villa avec piscine pas trop loin de la plage et à moins d’une heure d’un aéroport. Là, vous pourrez profiter de votre maison de vacances, y aller en famille avec vos enfants en bas âge ou vos ados, envoyer seuls les plus grands, vous procurer des revenus en mettant en location lorsque vous n’y êtes pas, et puis bien sûr, vous pourrez aussi y passer six mois ou plus lorsque vous prendrez votre retraite.

Si vous avez les moyens

Et si vous avez de très gros moyens, vous pouvez aussi acquérir des villas de luxe parmi les plus belles qui existent en Europe. Et vous pouvez aussi, si vous n’êtes pas européen, obtenir une carte de résident pour vous et votre famille si vous investissez plus de 500.000 €.

Faites vous conseiller

Mais attention, avant de vous lancer, sachez que l’acquisition d’un bien immobilier obéit à des règles différentes en Espagne que dans les pays francophones. Et il est toujours judicieux de se faire assister.

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

___________________________________

Où se vendent les grands et les petits logements en Espagne ?

La taille moyenne des logements achetés en Espagne a augmenté ces dernières années. Elle est passée de 104 m2 en moyenne en 2008 à 111 m2 en 2015. Mais, où vend-on les plus grands et les plus petits logements en Espagne ?

Le Conseil National des Notaires (Consejo Nacional del Notariado) publie des statistiques sur le prix moyen des ventes de logements, au niveau provincial et pour les municipalités de plus de 200.000 habitants (ou capitales provinciales).

L’analyse de ces données nous montre que les plus grands logements vendus sont à Alava dans le Pays Basque (182 m2 en moyenne) et Teruel en Aragon (169 m2).

Et les plus petits ? A Torrevieja près d’Alicante (70 m2), L’Hospitalet de Llobregat en banlieue sud de Barcelone (72 m2) et Barakaldo au Pays Basque (76 m2).

En général, les petits logements se vendent sur le littoral méditerranéen et dans les grandes villes, tandis que les grands logements se vendent dans l’intérieur et en milieu rural.

A Madrid, au début de la crise immobilière en Espagne en 2008, la superficie moyenne des logements était de 82 m2. Elle est aujourd’hui de 90 m2. Barcelone a suivi la même progression passant de 82 m2 en 2008 à 92 m2 en 2015.

La baisse des prix de l’immobilier en Espagne depuis 2008 (d’au minimum 30%) a permis, à partir de la reprise en 2013, aux ménages d’acquérir des surfaces plus importantes pour des prix moins élevés.

taille-logements-immobilier-espagne

« Les prix de l’immobilier en Espagne augmenteront de 6% par an au moins jusqu’en 2019 » selon Knight Frank

Il est temps d’investir dans l’immobilier en Espagne : Knight Frank, l’une des 5 plus grandes sociétés de services immobiliers en Europe, affirme que les prix de l’immobilier continueront à augmenter en Espagne à un rythme annuel de 6% au moins jusqu’en 2019 !

Selon Knight Frank , c’est une hausse induite par la reprise économique en Espagne et une forte demande de tous les actifs immobiliers, logements, bureaux, commerces …

Madrid et Barcelone sont parmi les 20 villes de résidence préférées des grandes fortunes et des cadres. La capitale espagnole est même devenue la septième agglomération de la planète où les étrangers investissent le plus en immobilier avec 5 milliards € investis cette année, dépassant des villes comme Berlin ou Singapour.

La reprise s’est amorcée à la fin de l’année 2013 avec l’arrivée d’investisseurs internationaux spécialisés dans les marchés immobiliers, comme les fonds d’inversion et les SOCIMI (sociétés anonymes cotées d’investissement immobilier) attirés par des rentabilités plus attractives que dans d’autres pays européens.

N’oublions pas, d’une part, que les prix actuels sont encore inférieurs de 30 à 35% à ce qu’ils étaient au plus haut niveau du boom immobilier et, d’autre part, que Madrid et Barcelone ont plus grande offre immobilière disponible que d’autres grandes villes européennes.

reprise-de-limmobilier-en-espagne

La reprise immobilière en Espagne est là et elle est forte

L’Espagne, c’est la « France heureuse » : 9 conseils pour une installation réussie

L’Espagne, c’est la « France heureuse ». Soleil, joie de vivre, beauté des paysages, alcool et bonne bouffe font que, malgré la crise, on se porte bien au-delà des Pyrénées. Il est donc temps de faire ses valises et, de ne pas oublier le camembert, mais aussi de suivre ces quelques petits conseils pour vous installer dans votre nouveau logement en Espagne.

1. Choisir une région
Vous vous êtes décidé à lever le camp, mais vous ne savez pas encore où aller. Ben il va falloir vous décider, parce que l’Espagne, c’est « grand, divers et varié ». Plutôt le nord-est pour la pluie et les paysages similaires à la Bretagne, les grandes villes comme Barcelone, Madrid et Valence pour les possibilités profesionnelles et le côté cosmopolite, l’Andalousie, les Canaries ou les Baléares pour la douceur de vivre, les Castilles et l’Extrémadure pour l’Espagne profonde…

regions-espagnoles-immobilier-en-espagne

2. Régler les dernières formalités
En gros, on n’a pas grand-monde à qui dire qu’on s’en va : les impôts, la Sécu et la banque. Pour le reste, l’Europe étant l’Europe, ce n’est pas comme si vous partiez au Kazakhstan. Pour la santé, la Carte européenne d’assurance-maladie vous donnera le droit d’aller aux urgences.

3. Apprendre l’espagnol
Que vous ayez des souvenirs des cours de Mme Perez ou aucune idée, on part tous avec notre pauvre petit bagage linguistique. Et tout le monde se retrouve, au début, perdu dans une conversation entre plusieurs Espagnols, en se disant qu’ils pourraient au moins faire un effort. Ca prend bien six mois, voire un an pour les récalcitrants, pour parler aisément en espagnol, et si on n’a pas besoin de lire Don Quichotte en VO pour trouver un appart, un petit L’espagnol en 40 leçons, ça aide.

parler-espagnol-immobilier-en-espagne

4. Avoir un NIE et un numéro de Sécu
Un « Nieu » ? Non, un « Énéïé », un « Número de Identificación de Extranjero », parce qu’en Espagne, tout le monde a un numéro. Et ce numéro, présent sur la carte d’identité ou sur la carte de résident, sert à ouvrir un compte en banque, à demander la Sécu, à acheter ou louer une maison, à tout. Paraît que c’était toute une galère d’obtenir la fameuse carte, personnellement, j’ai téléchargé la demande par internet, j’ai attendu deux heures et on m’a donné une carte avec le numéro. Pour la Sécu, encore plus rapide, seuls un formulaire, une photocopie d’une pièce d’identité et le NIE sont demandés à la Tesoreria general de la seguridad social de votre quartier.

nie-bien-immobilier-en-espagne

5. Trouver un appart
Sachez donc que les logements, appartements ou villas, Barcelone et Madrid sont un peu plus chers aujourd’hui à la location qu’il y a quelques années. mais qu’en général, c’est quand même moins cher qu’en France. Moins de garanties à fournir également et la plupart du temps c’est meublé. L’opportunité actuellement, c’est encore l’achat immobilier avec un crédit bas et surtout des prix beaucoup moins élevés qu’en France, mais pour cela, nous vous conseillons de passer par un Conseil Personnel en Immobilier.

asesor-personal-inmobiliario-immobilier-en-espagne-2

6. S’adapter au rythme espagnol
En Espagne, on mange à 14h-15h, point. Pas de chipotages, on s’y fait très vite. N’espérez pas dîner avant 21h, vous verrez, même la télé s’y est adaptée. Pareil, on ne sort pas avant 22h, les boîtes de nuit sont vides avant 2h du mat’, mais ce qui est bien, c’est qu’on commence la journée de travail à 9h. Vous comprendrez tout cela quand vous subirez l’été espagnol, en gros quand il est impossible d’aller faire du shopping avant 17h.

7. Socialiser
Un Espagnol seul, ça n’existe pas. Vous verrez sûrement même beaucoup de gens sortir par groupes de dix. C’est dur de s’y faire quand on est Français. Et socialement, les gens qui sont critiques, râleurs ou qui disent ce qu’ils pensent sans arrondir les bords, c’est mal vu. On préfère largement les gens drôles, bavards, souriants et chaleureux, même si c’est un peu hypocrite. Avec au moins une de ces qualités, vous les ferez peut-être même aimer les Français (l’espoir fait vivre).

sortir-espagne-immobilier

8. Découvrir l’Espagne
Vous êtes installé, heureux dans votre petit appart et curieux de découvrir votre quartier. Reste maintenant à découvrir l’Espagne ! Si c’est l’une des principales destinations touristiques dans le monde, c’est qu’il y a pleins de raisons : La mosquée-cathédrale de Cordoue, l’Alhambra de Grenade, l’artistique Séville, la géniale Barcelone, la modernité de Valence, la beauté naturelle des Asturies et de Galice…

9. Chasser les idées reçues
Non, les Espagnols ne sont pas si petits, l’Espagne n’est pas un pays sous-développé et ça fait longtemps qu’on ne la parcoure plus à dos d’âne. Vous serez aussi étonné d’apprendre que, même si les traditions sont vivaces, l’Eglise catholique n’est pas si influente que cela. Bref, venez en Espagne la tête vide, sans a priori, et vous en apprendrez beaucoup plus sur ce peuple et ce pays géniaux.

alhambra-granada-immobilier-espagne

En 2016, les prix des logements en Espagne ont augmenté de 5,5% et le nombre de transactions de 9% !

En 2016, le nombre de logements vendus en Espagne va croître de plus de 9%, pour atteindre 419.000 opérations, tandis que les prix dans le secteur augmenteront de 5,5%, confirmant la reprise du marché du secteur immobilier en Espagne.

Anticipa Real Estate, une société spécialisée dans l’immobilier, a présenté lors du salon « Barcelona Meeting Point » une étude sur les perspectives du marché immobilier espagnol à horizon de 2018.

La croissance de l’activité immobilière est due au retour de la confiance des consommateurs, à la reprise de l’emploi et donc du revenu réel disponible des ménages, et à des taux d’intérêt avantageux.

En 2018 le nombre de transactions immobilières en Espagne devrait atteindre 480.000 unités, au-dessus des 454.000 transactions attendues pour 2017 et 419.000 en 2016. Nous sommes encore très loin de la période 2004-2006 où le nombre de transactions annuelles dépassaient les 800.000 !

En ce qui concerne les prix, les prévisions indiquent une augmentation de 5,5% pour cette année et une hausse de 6,8% en 2017. C’est donc la poursuite de la phase de récupération qui a commencé en 2014.

Avec ces augmentations prévues pour 2016 et 2017, l’augmentation cumulative depuis 2013 atteindrait environ 20%. Rappelons que les prix avaient baissé de près de 45% entre 2007 et 2013.

L’augmentation des prix, pour l’instant circonscrites aux grandes villes (Barcelone, Madrid) devraient s’étendre à tout le territoire espagnol.

Selon les auteurs de l’étude, la reprise est durable.

Les News Immobilières de la Quinzaine (Oct. 2016 II)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

 

Recrutement en hausse chez les professionnels de l’immobilier

Ces derniers mois, réagissant à la reprise du marché immobilier espagnol, les cabinets de conseil et auditeurs, les cabinets d’avocats et les fonds d’investissement ont sorti leurs carnets de chèques et ont renforcé leurs équipes des services immobiliers.

Standard & Poor’s : retour à hausse des prix des logements en Espagne

L’agence de notation S&P considère que la forte croissance économique en Espagne, la diminution du chômage et l’intérêt soutenu des acheteurs étrangers « encouragent la reprise à hausse des prix  des logements ».

CEOE : construire 150.000 logements par an

Les entrepreneurs de la CEOE (Confederación Española de Organizaciones Empresariales) se sont engagés à promouvoir la construction de 150.000 nouveaux logements par an pour créer 500.000 emplois

Deutsche Bank : hausse de 30% des prix professionnels d’ici 2020

Les analystes de la Deutsche Bank envisagent une hausse des prix  de l’immobilier commercial en Espagne de 30% jusqu’en 2020, faisant du marché espagnol l’un des plus intéressants d’Europe.

Le Brexit : une opportunité pour les bureaux madrilènes et barcelonais

Des entreprises comme « Merlin Properties », « Inmobiliaria Colonial » ou la division immobilière de « Mutua Madrileña » estiment que le « Brexit » est une opportunité pour le secteur des bureaux à Madrid et Barcelone, dont les coûts sont bien inférieurs à ceux de leurs concurrents européens.