Archives pour la catégorie reprise immobilière

Les News Immobilières de la Quinzaine (Jan. 2017 I)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

Hausse record des achats de logements en novembre : +17,3% !

Selon l’INE (Instituto Nacional de Estadística, « l’INSEE espagnol »), le mois de novembre 2016 a enregistré 33.806 achats de logements en Espagne, soit 17,3% de plus qu’en novembre 2015. Les plus fortes progressions sont aux Baléares (+33%), les Canaries (26%) et en Aragon (+26%). C’est le dixième mois consécutif de hausse du marché : la croissance est de +14,2% sur les 11 premiers mois de l’année !

L’appartement le plus cher d’Espagne vendu à Madrid pour 9 millions d’Euros

La vente de Serrano 7, l’appartement le plus cher du pays, prouve qu’une nouvelle étape vient d’être franchie. Situé à Madrid au cœur de la capitale, l’impressionnant appartement de 600 mètres carrés vient d’être vendu pour 9 millions d’euros. Il s’agit de la vente immobilière d’appartement la plus importante de la dernière décennie pour la ville. Le prix de l’immobilier ne cesse d’être réévalué à la hausse ces derniers mois, tant à Madrid qu’à Barcelone, poussé par la demande croissante et par l’arrivée d’investisseurs étrangers qui dynamisent le marché immobilier en Espagne.

De moins en moins de propriétaires en Espagne

Il y a 10 ans, seulement 7% des Espagnols louaient un logement. Aujourd’hui, presque qu’un quart des Espagnols (23%) vivent dans un logement qui ne leur appartient pas. La crise économique, l’instabilité et la précarité de l’emploi, et la perte de pouvoir d’achat ont provoqué ce changement de tendance. La demande croissante de location a fait exploser les prix à Madrid et à Barcelone. Les experts pensent que cette double évolution, croissance de la demande locative et hausse des loyers, se poursuivra en 2017.

Foncière des Régions acquiert 19 hôtels en Espagne pour 542 M€

Foncière des Régions, à travers sa filiale Foncière des Murs détenue à 49,9%, réalise auprès de Merlin Properties l’acquisition d’un portefeuille de 19 hôtels situés principalement à Barcelone et Madrid. Avec cette opération, qui représente un investissement de 542 M€ droits inclus (270 M€ part du groupe), Foncière des Régions poursuit sa politique de développement européen et de partenariat avec les principaux opérateurs du secteur. L’Espagne, aujourd’hui marché en plein essor, constitue la 3e destination touristique au niveau mondial. Le fort développement de la clientèle touristique mais aussi d’affaires, notamment à Barcelone première ville d’Europe continentale pour les séminaires, permet d’envisager une nouvelle croissance du RevPar de + 8% en 2017.

 

Merlin achète la « Torre Agbar » pour 142 millions €

La Torre Agbar, le célèbre gratte-ciel de Barcelone dessiné par Jean Nouvel, a été vendue à la société immobilière Merlin Properties pour 142 millions € (autant de millions d’Euros que de mètres de hauteur). La mairie de Barcelone avait gelé le projet hôtelier. Les 37,600 m2 disponibles sur 34 étages seront destinés à des bureaux.

torre-agbar-barcelone-immobilier-espagne

La « Torre Agbar » à Barcelone

.

Nos News précédentes

News de la 2nde quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-1

News de la 2nde quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-1

News de la 2nde quinzaine d’Octobre 2016 : news immobilieres oct. 2016-2

 

Publicités

Les News Immobilières de la Quinzaine (Dec. 2016 II)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

Hausse moyenne des prix immobiliers de 6% en 2017, et … 10% à Madrid et Barcelone

Selon « El Confidential » du 27/12, le consensus de hausse des prix pour un panel de 9 économistes de l’immobilier en Espagne se situe autour de 5-6%, et nettement au-dessus à 10% pour les grandes villes comme Madrid et Barcelone, et même 20% dans les cas de produits exclusifs.

L’Espagne accueillera 90 foires internationales en 2017

90 foires internationales sont programmées pour 2017 en Espagne, dont 38 à Madrid et 23 à Barcelone. La première grande foire madrilène sera le FITUR, le salon international du tourisme programmé du 18 au 22 janvier. A Barcelone, il faut relever que la foire internationale de la téléphonie mobile, le Mobile World Congress, aura lieu du 27 février au 2 mars.

Deux fois plus de Chinois ont choisi les « visas immobiliers »

L’achat de logements en Espagne de plus de 500.000 €  par un étranger non communautaire lui permet d’obtenir une carte de résidence européenne (voir notre article « Permis de résidence immobilier »). Le nombre des acheteurs chinois en ayant profité a presque doublé sur les 10 premiers mois de l’année passant de 363 à 666 ! Ils ont privilégié des acquisitions immobilières à Madrid et à Barcelone.

Le fonds allemand Ivesco très actif en Espagne

Le fonds allemand Invesco ne cesse d’investir en Espagne, avec 500 millions d’euros attribués à divers projets en 2016 ! Dernièrement, il a acquis un espace de plus de 700 m2 près de Calle Serrano à Madrid pour créer des maisons et boutiques de luxe. Il avait déjà acheté des actifs importants tels que Prada à Paseo de Gracia à Barcelone et un lot de onze hypermarchés Eroski.

Le 31 décembre montre que la crise est vraiment finie en Espagne

On dirait que certains restaurateurs recommencent à « péter les plombs » dans les grandes villes espagnoles. En Espagne, on appelle ça le syndrôme « avant 2007 ». Même si l’Espagne jouit actuellement d’un impressionnant flux touristique (qui d’ailleurs devrait s’accentuer en 2017), il n’en est pas moins que certains cuisiniers recommencent à perdre les pédales, à Madrid comme à Marbella. On trouve par exemple dans le nouveau restaurant de la Castellana, Dani Garcia, un menu à 550€ par personne pour la Saint-Sylvestre. Si encore il s’agissait de pouvoir manger du caviar à la louche, cela pourrait se justifier, mais c’est loin d’être le cas. À ce prix là, les boissons ne sont pas à volonté et le vin proposé est un simple Rioja 2008.

 

Nous vous souhaitons une très bonne année 2017

Feliz Año

 

News de la 1ère quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-1

News de la 2nde quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-1

News de la 2nde quinzaine d’Octobre 2016 : news immobilieres oct. 2016-2

feliz-ano-nuevo-2017

C’est en Espagne que les prix immobiliers ont le plus baissé !

Alors qu’en  moyenne en Europe, entre 2008 et le 1er semestre 2016, les prix immobiliers (neuf et ancien confondus) ont légèrement progressé (+4 % sur une période de près de sept ans et demi), en Espagne, ils ont chuté de … 26% !

Selon une étude du Crédit Foncier, les pays qui ont connu les plus fortes hausses sont l’Allemagne (+29 %), le Royaume-Uni (+29 %) et la Belgique (+13 %). A l’inverse, les pays aux plus fortes baisses sont l’Espagne (-26 %) et la Pologne (-13 %).

evolution-des-prix-immobiliers-moyens-en-europe-de-2008-a-2016-1

L’Espagne a enregistré la plus forte baisse des prix de l’immobilier européen

L’évolution des prix de l’immobilier n’a pas été linéaire. En moyenne au niveau de l’Union européenne (UE), ils ont connu une baisse de 4 % entre 2008 et 2013 pour ensuite retrouver les niveaux d’avant crise en seulement deux ans et demi (+8,3 %).

En Espagne, la chute a été de 34% entre 2008 et 2013 pour remonter ensuite à partir de 2015. En 2016, l’Espagne enregistre la plus forte hausse de l’immobilier européen.

evolution-des-prix-immobiliers-moyens-en-europe-de-2008-a-2016-2

Une évolution des prix immobiliers qui n’est pas linéaire …

 

Cet article est la suite de l’article « Espagne record européen du gain du pouvoir d’achat immobilier.

Sources : Étude Crédit Foncier

2017, l’année du marché immobilier en Espagne

L’année 2017 sera encore meilleure que 2016 pour le marché immobilier en Espagne aussi bien à la vente qu’à la location.

Il manque encore quelques jours pour finir l’année 2016 qui s’est avérée être l’année du retour à la forte croissance du marché immobilier à la vente aussi bien qu’à la location, et ce dans tous les secteurs, commerce, bureaux et résidentiel. Et ce pour plusieurs raisons :

  • un retour à une croissance très élevée en Espagne (+3,2%)
  • des taux d’intérêt historiquement bas
  • des prix immobilier encore faibles en Espagne par rapport aux autres pays, et notamment quand on compare les prix dans les grandes villes espagnoles, Madrid et Barcelone, avec ceux pratiqués dans les capitales européennes
  • la forte croissance des investissements des grands investisseurs étrangers et de familles et de particuliers étrangers

Alors qu’en sera-t-il pour 2017 dans le domaine de l’immobilier résidentiel ?

Tout s’annonce bien et même au-delà : la confiance des ménages espagnols est au plus haut depuis 8 ans, les investisseurs étrangers (particuliers et fonds, en particulier américains) confirment leur volonté de continuer à acquérir des biens immobiliers en Espagne, les prévisions de croissance sont excellentes parmi les meilleures en Europe, les prix sont toujours à un niveau faible toujours inférieurs à ce qu’ils étaient en 2007, l’activité touristique devrait encore croître avec l’abandon des destinations nord-africaines et turques par les touristes européens, les taux d’intérêt resteront bas (même si on peut envisager une hausse de 0,5% sur l’année), les chefs d’entreprise du secteur recommencent à investir dans de nouveaux programmes de construction, etc

Géographiquement, la demande sera encore très importante et donc les prix plus élevés à Madrid, Barcelone, Malaga et les Baléares. D’autres villes qui ont un potentiel très important au vu de leur très faible niveau de prix devraient profiter de cette reprise, on peut citer Valladolid et Saragosse.

Nos hypothèses pour l’immobilier résidentiel espagnol en 2017 :

  • Hausse des prix à la vente et à la location de 5 à 15% selon les zones, les plus fortes hausses se situant dans les appartements rénovés du centre des grandes villes (Madrid et Barcelone), et les plus faibles en milieu rural dans l’intérieur
  • Les prix des biens de l’immobilier de luxe à Madrid et Barcelone (biens immobiliers dont la valeur est supérieure à 1 million €) augmenteront de plus de plus de 20% sous l’impulsion de la demande étrangère
  • Hausse de 25% du nombre de transactions immobilières à 600.000 unités
  • Le boom immobilier va s’étendre à d’autres zones que les grandes villes ou les îles
  • La construction immobilière touristique va repartir nettement à la hausse
  • Les banques espagnoles faciliteront à nouveau les accès aux hypothèques

espagne-paysage-immobilier-1

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisition immobilière en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous :

un mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

___________________________________

Les News Immobilières de la Quinzaine (Nov. 2016 II)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

Les achats immobiliers ont augmenté de 10,3% en septembre 2016

Selon le Conseil Général du Notariat espagnol (Consejo General del Notariado), le nombre de logements achetés a augmenté de 10,3% de septembre 2015 à septembre 2016, avec près de 35.000 unités. Bonne nouvelle pour les acheteurs, les prix au m2 ont diminué sur la même période de 3,5% à 1236 €.

Banco Popular prépare une société immobilière à 6 milliards € d’actifs

Banco Popular annonce pour mars 2017 la création d’une société immobilière (« Proyecto Sunrise ») d’une valeur de 6.000 millions d’euros en actifs immobiliers « improductifs », avec l’intention de l’introduire en bourse. 7 entités financières ont finalisé un pré-accord de financement du projet : Citigroup, Deutsche Bank, Crédit Suisse, Morgan Stanley et les fonds Apollo et Cerberus

Les soldes arrivent !

Sur la demande pressante de la Banque d’Espagne (voir La banque d’Espagne met la pression), les banques sont dans l’obligation de vendre chaque année 25% de leur parc immobilier actuel. Et cela entraîne des rabais importants qui devraient s’intensifier en 2017. Avec sa campagne Precios Boom!!, Haya Real Estate (qui regroupe 60.000 logements de Bankia, Cajamar et Sareb) annonce une remise de 40% sur 5300 logements jusqu’au 31 décembre. Casaktua (Banco Santander, Bankinter, Ibercaha, BMN) offre jusqu’à 70% de remise sur 2600 logements, avec un prix moyen de 67.000 €.

Une tornade d’acquisitions immobilières en 24 H !

Les investisseurs accélèrent dans le secteur immobilier espagnol en cette période de fin d’année. Cela explique les quatre opérations qui ont été signées en 24 heures et qui représentent un investissement total de plus de 800 millions d’euros : 6 centres commerciaux outlets achetés par la joint venture hispano-américaine Neinver/Tiaa, mais aussi un ensemble immobilier à Barcelone acquis par le fonds Invesco,  un immeuble de bureaux de Madrid par la socimi Axiare et un autre immeuble de Madrid par le family offices Alcazar.

Aucun risque de bulle immobilière selon les experts immobiliers espagnols

L’Association Professionnelle des Experts immobiliers (APEI) prévoit une nouvelle augmentation des prix en 2017 sans aucun risque de bulle immobilière. La demande en logements reste à un niveau très élevée et les faibles taux d’intérêts favorisent les achats, les mensualités de remboursement étant plus faibles que les prix des locations.

News de la 1ère quinzaine de Novembre 2016 : news-immobilieres-nov-2016-1

News de la 2nde quinzaine d’Octobre 2016 : news-immobilieres-oct-2016-2

revue-de-presse-immobilier-en-espagne

« Les prix de l’immobilier en Espagne augmenteront de 6% par an au moins jusqu’en 2019 » selon Knight Frank

Il est temps d’investir dans l’immobilier en Espagne : Knight Frank, l’une des 5 plus grandes sociétés de services immobiliers en Europe, affirme que les prix de l’immobilier continueront à augmenter en Espagne à un rythme annuel de 6% au moins jusqu’en 2019 !

Selon Knight Frank , c’est une hausse induite par la reprise économique en Espagne et une forte demande de tous les actifs immobiliers, logements, bureaux, commerces …

Madrid et Barcelone sont parmi les 20 villes de résidence préférées des grandes fortunes et des cadres. La capitale espagnole est même devenue la septième agglomération de la planète où les étrangers investissent le plus en immobilier avec 5 milliards € investis cette année, dépassant des villes comme Berlin ou Singapour.

La reprise s’est amorcée à la fin de l’année 2013 avec l’arrivée d’investisseurs internationaux spécialisés dans les marchés immobiliers, comme les fonds d’inversion et les SOCIMI (sociétés anonymes cotées d’investissement immobilier) attirés par des rentabilités plus attractives que dans d’autres pays européens.

N’oublions pas, d’une part, que les prix actuels sont encore inférieurs de 30 à 35% à ce qu’ils étaient au plus haut niveau du boom immobilier et, d’autre part, que Madrid et Barcelone ont plus grande offre immobilière disponible que d’autres grandes villes européennes.

reprise-de-limmobilier-en-espagne

La reprise immobilière en Espagne est là et elle est forte

Les News Immobilières de la Quinzaine (Nov. 2016 I)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

 

Moins de 5 mois pour vendre à Barcelone ou Madrid

Selon le cabinet d’expertise immobilière TINSA, la durée moyenne de vente d’un bien immobilier en Espagne serait de 10 à 11 mois : elle varie de moins de 5 mois dans les villes de Barcelone et Madrid à 16 mois dans les Provinces d’Avila, Alava et Salamanca.

 

Un portefeuille d’actifs à 9,3 milliards € pour Merlin Properties

Merlin Properties » est devenue la première société patrimoniale immobilière d’Espagne avec un portefeuille d’actifs valorisé à 9,3 milliards €. Merlin, inscrite à l’IBEX 35, a comme principal actionnaire la banque Santander avec 21,9% du capital.

 

La banque d’Espagne met la pression

Certainement de bonnes affaires en perspective pour les fonds : alors que les banques espagnoles ont encore en portefeuille 200 milliards d’actifs à problème hérités des années du boom immobilier, la Banque d’Espagne demande au secteur d’accélérer le rythme de vente des terrains et immeubles issus des dettes des promoteurs et des entreprises du secteur de la construction.

 

L’investissement immobilier en Espagne est … étranger

60% des investissements en actifs immobiliers en Espagne de janvier à septembre 2016 sont le fait d’investisseurs étrangers. Deux raisons à cela : la récupération de l’activité immobilière espagnole, qui coincide avec le retour d’une croissance économique forte en Espagne, et la hausse des prix sur les marchés immobiliers européens de référence, tels que la Grande Bretagne, l’Allemagne et la France, qui entraîne les investisseurs à s’intéresser au marché immobilier espagnol, encore très abordable en terme de prix.

 

Les banques espagnoles prêtes à financer des projets de 15 à 50 millions €

Selon l’analyste immobilier JLL, les banques espagnoles sont disposées à financer à hauteur de 50-60% des projets de 15 à 50 millions € dans les secteurs des bureaux, centre commerciaux, hôtellerie d’affaires, hôtellerie littorale ou des résidences d’étudiants.