Archives pour la catégorie pouvoir d’achat immobilier

Les News Immobilières de la Quinzaine (Dec. 2016 II)

Tous les 15 jours, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

Hausse moyenne des prix immobiliers de 6% en 2017, et … 10% à Madrid et Barcelone

Selon « El Confidential » du 27/12, le consensus de hausse des prix pour un panel de 9 économistes de l’immobilier en Espagne se situe autour de 5-6%, et nettement au-dessus à 10% pour les grandes villes comme Madrid et Barcelone, et même 20% dans les cas de produits exclusifs.

L’Espagne accueillera 90 foires internationales en 2017

90 foires internationales sont programmées pour 2017 en Espagne, dont 38 à Madrid et 23 à Barcelone. La première grande foire madrilène sera le FITUR, le salon international du tourisme programmé du 18 au 22 janvier. A Barcelone, il faut relever que la foire internationale de la téléphonie mobile, le Mobile World Congress, aura lieu du 27 février au 2 mars.

Deux fois plus de Chinois ont choisi les « visas immobiliers »

L’achat de logements en Espagne de plus de 500.000 €  par un étranger non communautaire lui permet d’obtenir une carte de résidence européenne (voir notre article « Permis de résidence immobilier »). Le nombre des acheteurs chinois en ayant profité a presque doublé sur les 10 premiers mois de l’année passant de 363 à 666 ! Ils ont privilégié des acquisitions immobilières à Madrid et à Barcelone.

Le fonds allemand Ivesco très actif en Espagne

Le fonds allemand Invesco ne cesse d’investir en Espagne, avec 500 millions d’euros attribués à divers projets en 2016 ! Dernièrement, il a acquis un espace de plus de 700 m2 près de Calle Serrano à Madrid pour créer des maisons et boutiques de luxe. Il avait déjà acheté des actifs importants tels que Prada à Paseo de Gracia à Barcelone et un lot de onze hypermarchés Eroski.

Le 31 décembre montre que la crise est vraiment finie en Espagne

On dirait que certains restaurateurs recommencent à « péter les plombs » dans les grandes villes espagnoles. En Espagne, on appelle ça le syndrôme « avant 2007 ». Même si l’Espagne jouit actuellement d’un impressionnant flux touristique (qui d’ailleurs devrait s’accentuer en 2017), il n’en est pas moins que certains cuisiniers recommencent à perdre les pédales, à Madrid comme à Marbella. On trouve par exemple dans le nouveau restaurant de la Castellana, Dani Garcia, un menu à 550€ par personne pour la Saint-Sylvestre. Si encore il s’agissait de pouvoir manger du caviar à la louche, cela pourrait se justifier, mais c’est loin d’être le cas. À ce prix là, les boissons ne sont pas à volonté et le vin proposé est un simple Rioja 2008.

 

Nous vous souhaitons une très bonne année 2017

Feliz Año

 

News de la 1ère quinzaine de Décembre 2016 : news immobilieres dec. 2016-1

News de la 2nde quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-2

News de la 1ère quinzaine de Novembre 2016 : news immobilieres nov. 2016-1

News de la 2nde quinzaine d’Octobre 2016 : news immobilieres oct. 2016-2

feliz-ano-nuevo-2017

Publicités

C’est en Espagne que les prix immobiliers ont le plus baissé !

Alors qu’en  moyenne en Europe, entre 2008 et le 1er semestre 2016, les prix immobiliers (neuf et ancien confondus) ont légèrement progressé (+4 % sur une période de près de sept ans et demi), en Espagne, ils ont chuté de … 26% !

Selon une étude du Crédit Foncier, les pays qui ont connu les plus fortes hausses sont l’Allemagne (+29 %), le Royaume-Uni (+29 %) et la Belgique (+13 %). A l’inverse, les pays aux plus fortes baisses sont l’Espagne (-26 %) et la Pologne (-13 %).

evolution-des-prix-immobiliers-moyens-en-europe-de-2008-a-2016-1

L’Espagne a enregistré la plus forte baisse des prix de l’immobilier européen

L’évolution des prix de l’immobilier n’a pas été linéaire. En moyenne au niveau de l’Union européenne (UE), ils ont connu une baisse de 4 % entre 2008 et 2013 pour ensuite retrouver les niveaux d’avant crise en seulement deux ans et demi (+8,3 %).

En Espagne, la chute a été de 34% entre 2008 et 2013 pour remonter ensuite à partir de 2015. En 2016, l’Espagne enregistre la plus forte hausse de l’immobilier européen.

evolution-des-prix-immobiliers-moyens-en-europe-de-2008-a-2016-2

Une évolution des prix immobiliers qui n’est pas linéaire …

 

Cet article est la suite de l’article « Espagne record européen du gain du pouvoir d’achat immobilier.

Sources : Étude Crédit Foncier

Espagne : record européen du gain du pouvoir d’achat immobilier !

Grâce à la chute des taux d’intérêt, des pays comme l’Espagne ont vu leur pouvoir d’achat immobilier quasi doubler depuis 2008. Tous les pays ne sont toutefois pas dans la même situation. Explications.

Comment la crise a-t-elle pu booster le pouvoir d’achat immobilier des ménages ? Le coût du crédit baisse, les prix aussi : rarement la situation sur le front de l’immobilier n’a été aussi favorable en Europe, à en croire l’étude que vient de publier le Crédit Foncier. Tous les Etats membres de l’UE ne sont toutefois pas logés à la même enseigne.

En effet, si la baisse des taux d’intérêt, depuis l’éclatement de la crise financière de 2008, a été générale en Europe, les prix de l’immobilier ont, quant à eux, connu des évolutions très différentes selon les pays. Ainsi, pour ceux qui ont connu l’alignement des planètes – taux bas, baisse des prix -, le gain de pouvoir d’achat a été considérable au cours des huit dernières années.

Un pouvoir d’achat immobilier qui a explosé en Espagne

C’est le cas de l’Espagne où un acquéreur pouvait, au cours du 1er semestre 2016, s’offrir pour le même montant qu’en 2008 un bien valant huit ans auparavant  87% plus cher. Rapporté à la surface, cela implique qu’un acheteur peut aujourd’hui s’offrir un appartement quasiment deux fois plus grand.

 

gain-de-pouvoir-dachat-immobilier

Si l’Espagne est de loin le grand pays d’Europe où le pouvoir d’achat immobilier a le plus augmenté, devançant la Pologne (53%) et l’Italie (51%), la France enregistre une hausse très honorable de 29%. Dans le détail, note l’étude du Crédit Foncier,  « le passage d’un taux moyen de 4,8 % en 2008 à 1,9 % au 1er semestre 2016 (soit une baisse de 60 % de la charge d’intérêts) permet à un ménage, pour une mensualité et une durée identiques, d’emprunter 30 % de plus ». Cette situation avantageuse pour les acquéreurs est confortée par la stagnation des prix de l’immobilier (+1% sur la période).

gain-de-pouvoir-dachat-immobilier-capacite-dendettement

Vers une bulle spéculative ?

Pour d’autres, en revanche, la chute du coût du crédit s’est accompagnée d’une telle hausse de l’immobilier qu’elle a gommé les bénéfices de cette situation financière exceptionnelle. Ainsi, malgré la dégringolade des taux d’intérêt de 57%, le pouvoir d’achat immobilier des Britanniques n’a progressé que de 3%. La faute à l’envolée des prix de 29%, soit la même évolution qu’en Allemagne, où le pouvoir d’achat a enregistré sur la période un décevant 5%.

 

D’autres éléments de l’étude dans un autre article

Sources :

Étude complète du Crédit Foncier

Ces pays où le pouvoir d’achat immobilier a explosé depuis la crise