Archives pour la catégorie taxe d’habitation

Le saviez-vous ? L’Espagne, un pays presque sans taxes immobilières !

Vous vivez en France et vos taxes d’habitation et foncières ont encore augmenté et atteignent des sommes vertigineuses. Alors choisissez l’Immobilier en Espagne où vous paierez deux fois moins de taxes foncières et où la taxe d’habitation … n’existe pas !

Les taxes d’habitation augmentent d’année en année en France, et de manière scandaleuse dans certaines villes largement au-delà de la hausse du coût de la vie : plus de 10% d’augmentation de 2015 à 2016 à Toulon, plus de 6% à Nantes, Clermont-Ferrand et Aix-en-Provence, plus de 5% à Marseille, etc.

Quant à la taxe foncière des communes françaises, elle atteint des sommets avec plus de 1500 € pour des couples sans enfant dans des appartement de 100 m2 à Montpellier, Grenoble, Dijon, Orléans, Rouen, Montreuil, Nîmes, Perpignan, Angers … et des augmentations records de 2015 à 2016 dans plusieurs villes : +15% à Nantes ou +11% à Lille ou Saint Denis.

taxes-immobilier-en-espagne

En Espagne, oubliez la taxe d’habitation … elle n’existe pas !!! Quant à la taxe foncière espagnole. l’IBI (« Impuesto sobre Bienes Inmuebles » = Impôt sur les Biens Immobiliers), si on reprend l’exemple du couple sans enfant dans un appartement de 100 m2, il tournera le plus souvent autour de 600 € à Barcelone, 500 € à Madrid, 400 € à Valence ou Séville et 300 € à Malaga ! C’est à dire des niveaux largement inférieurs aux français.

L’économie d’impôt réalisée pour un couple qui quitte la France pour l’Espagne sera donc en moyenne de 100 € à 200 € par mois …

taxes-immobilier-en-espagne-3

 

Publicités