Archives mensuelles : février 2017

Les News Immobilières de Février 2017

Tous les mois, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

 

Les joueurs du Real Madrid et du Barça s’allient pour investir dans l’immobilier en Espagne

Des joueurs de football du Barça et du Real Madrid s’apprêtent à créer ensemble une société côtée d’investissement immobilier (Socimi) destinée à la location de logement ou locaux commerciaux. L’opération est menée par le groupe financier Solventis qui a déjà commencé à acheter les premiers actifs, dont un parking et des bureaux, et prépare l’acquisition prochaine d’un hôtel. La mise minimale pour y participer est de 500.000 euros et la rentabilité minimum serait de 6%.

GreenOak prévoit 900 millions d’euros d’investissement en Espagne

Le fonds d’investissement GreenOak Real Estate consacrera 900 millions € à la construction de nouvelles habitations ainsi qu’à des travaux de restauration de biens à Madrid et à Barcelone. La recherche de nouvelles opportunités se fait surtout dans ces deux grandes villes d’Espagne, des marchés où la demande recommence à augmenter après la période crise qu’a vécu le pays.

En 2015, GreenOak avait levé son premier fonds d’investissement en Espagne avec succès. Les 700 millions d’euros disponibles pour investir avaient permis à l’entreprise de réaliser près de 15 opérations sur deux ans.

Les acheteurs étrangers payent jusqu’à 700.000 euros pour des appartements de 80 m2 à  Barcelone

Les propriétés les plus demandées par les acheteurs étrangers sont des appartement dans des immeubles rénovés ou des immeubles neufs, avec deux ou trois chambres et deux salles de bain, et une superficie de  80 à 150 m2. Situés dans des zones privilégiés, ils peuvent être achetés pour 700.000 euros à 1,5 millions d’euros. Dans le même type d’immeubles, les appartement plus petits, entre 50 et 60 m2 avec une ou deux chambres, se vendent autour de 500.000 euros.

Madrid et Barcelona, parmi les villes européennes les plus attractives pour l’immobilier

Madrid et Barcelona se situent parmi les villes les plus attractives d’Europe pour l’investissement immobilier, et ce grâce aux bonnes perspectives de hausse dans les locations et la nette amélioration de la situation économique en Espagne. Madrid est dans les 10 premières villes européennes pour les perspectives d’investissement immobilier, selon une étude de 2017 réalisée par PwC Urban Land Institute. Dans cette liste, Berlin est en tête suivi par Hambourg, Frankfort, Dublin, Munich, Copenhague, Lisbonne, Stockholm et Madrid ; Barcelone apparaît à la 16ème place.

Catalogne, la communauté espagnole la plus chère pour la location d’appartements

Selon Fotocasa, la Catalogne est la communauté espagnole qui a les loyers les plus élevés avec 11,43 €/m2 par mois, suivie par Madrid (10,85 €/m2 par mois). Et c’est encore pire dans la ville de Barcelone avec un loyer moyen de 15,25 €/m2 par mois après une hausse annuelle de … 13% ! Par quartier, c’est la vieille ville de Barcelone qui a les loyers les plus chers (17,32 €/m2) suivi de Sarria-San Gervasi (16,17 €/m2) et Eixample (15,80 €/m2). Mais les plus fortes hausses annuelles de loyer ont eu lieu dans des quartiers « plus populaires » comme Sant Andreu (+17,7%) et Sants-Monjuic (+17,6%).

La Mairie de Barcelone va mettre en place un indice des prix des loyers 

Le 24 février 2017 a eu lieu la première réunion technique visant à élaborer un indice des prix des loyers à Barcelone. Elle rassemblait des représentants de la Mairie, de la Diputacion, de la Genaralitat, des Associations des résidents de Barcelone et des opérateurs touristiques et professionnels comme Airbnb, Fotocasa, Idealista et Habitaclia. Cet indice devrait permettre « de maîtriser les hausses des prix sans empêcher leur progression raisonnable et équilibrée ».

Près de 40.000 congressistes du Mobile World Congress 2017 seront dans des logements Airbnb

C’est 33% de plus qu’en 2016 (30.000) et beaucoup plus qu’en 2015 (18.000) et 2014 (10.000). Le prix moyen d’une nuitée (par personne et par nuit) en Airbnb est de 80 €, et la durée moyenne de séjour est de 3 nuits. Les congressistes airbnbistes en provenance d’Amérique du sud et du Nord sont en forte hausse : +440% en provenance de Sao Paulo, +320% de Miami et Austin, +270% depuis Mexico et Vancouver, +170% depuis Seattle, +140% depuis New York, +95% depuis la Silicon Valley. Mais le plus grand nombre provient de villes européennes, et en premier lieu Londres et Paris.

 

Les NEWS précédentes de l’Immobilier en Espagne :

Publicités

Hausse annuelle de 13,5% des ventes de logements en 2016 (Notariat)

Le marché domestique immobilier en Espagne est en forte hausse selon la dernière publication du Conseil Général du Notariat espagnol  : le nombre de transactions immobilières a augmenté de 13,5% en 2016.

458.781 ventes immobilières (363.199 appartements et 95.582 villas) ont été enregistrées par les notaires en 2016, soit 13,5% de plus qu’en 2015. Cette hausse est de 14,3% pour les villas, et de 13,3% pour les appartements mais, pour ces derniers, les notaires enregistrent une tendance opposée entre l’ancien et le neuf : le nombre de transactions des appartements anciens augmente de 16,1% tandis que le nombre de transactions des appartements neufs chute de 7,6% !

A noter que la hausse du nombre de ventes immobilières est de +50% par rapport à 2013.

Le prix des logements au m2 est en moyenne 1309 €/m2, soit une augmentation de 2,4% par rapport à 2015. Dans les appartements, la hausse est de 2,9% à 1446 €/m2 et dans les villas de 1% à 1040 €/m2.

Le marché hypothécaire en 2016 a accompagné la croissance du marché immobilier espagnol :

  • hausse de 18,5% du nombre des nouveaux emprunts pour l’acquisition d’un logement en comparaison avec l’année 2015. La valeur moyenne de ces emprunts a augmenté de 3,3% à 131.187 €.
  • hausse de 15,9% du nombre des nouveaux emprunts pour la construction d’un logement en comparaison avec l’année 2015. La valeur moyenne de ces emprunts a augmenté de 21,2% à 292.046 €.

Dernière donnée fournie par les notaires : 44,5% des logements acquis en 2016 ont bénéficié d’une hypothèque à hauteur de 77,2% de la valeur du bien.

Le Conseil du Notariat en Espagne conclut que « le marché immobilier espagnol consolide ainsi la reprise observée depuis 2014. La tendance à la hausse devrait se poursuivre en 2017 ».

Les Trésors Architecturaux Espagnols

Investir dans l’immobilier en Espagne vous amènera à découvrir cette terre riche en histoire, en culture et en architecture. Nous vous présentons ici une sélection parmi les plus beaux bâtiments historiques espagnols.

.

Le théâtre romain de Merida (Estrémadure) – Ier siècle avant JC

El Teatro romano de Mérida (Extremadura)

.

La Mosquée-Cathédrale de Cordoue (Andalousie) – VIIIème au Xème siècle

La Mezquita-Catedral de Córdoba (Andalucia)

.

L’Alhambra – Grenade (Andalousie) – XIIème et XIIIème siècle

La Alhambra de Granada (Andalucia)

Résultat de recherche d'images pour

.

L’Alcazar de Séville (Andalousie) – VIIIème au XVIème siècle

El Real Alcázar de Sevilla (Andalucia)

.

L’Alcazar de Ségovie (Castille-et-Leon) – XIème au XVIème siècle

El Alcázar de Segovia (Castilla y Léon)

.

La Sagrada Familia – Barcelone (Catalogne) – XIXème au XXIème siècle

La Sagrada Familia – Barcelona (Cataluña)

.

Palais de Cybèle – Madrid – XXème siècle

El Palacio de Comunicaciones – Palacio de Cibeles (Madrid)

.

Cité des Arts et des Sciences – Valence – XXème siècle

Ciudad de las Artes y Ciencia, Valencia

.

Musée Guggenheim – Bilbao (Pays Basque) – XXème siècle

Museo Guggenheim Bilbao (País Vasco)

.

Offrez-vous une résidence secondaire en Espagne

Il est encore possible de faire de très bonnes affaires dans l’immobilier en Espagne. Le tourisme explose et l’économie continue de croître. Les banques continuent de liquider, l’immobilier prend de la valeur chaque année et les rentabilités des locations ne cessent d’augmenter.

Les Français raffolent de l’Espagne : en 2016, ils ont été 12 millions à s’y rendre en vacances. Les Belges et les Suisses sont aussi très nombreux. Et tous reviennent souvent avec l’envie d’y acheter une résidence secondaire… 

Est-ce vraiment une bonne idée ? Evidemment, tout dépend de votre budget, de vos besoins et de vos envies. Mais à priori, il faut reconnaître que l’Espagne présente un grand nombre d’atouts pour les francophones en mal de résidences secondaires au bord de la mer.

Parce que ce qui est sûr, c’est que tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un pied à terre en sur la côte d’Azur ou sur la côte Atlantique. Et le gros avantage de l’Espagne, en dehors du soleil toute l’année, c’est que l’on y bénéficie d’un rapport qualité prix imbattable en termes d’immobilier pour ceux qui veulent être au bord de la mer et profiter du soleil.

Un marché animé par les investisseurs étrangers

La bonne nouvelle c’est que l’on peut y réaliser de très belles emplettes immobilières… Même si le marché espagnol redémarre. A l’échelle du pays, la crise espagnole est belle et bien terminée. Les prix ont chuté en moyenne de 30% entre 2008 et 2013, selon une  récente étude du Crédit Foncier. Depuis 2014, le volume de vente a bondit de 33% mais les prix n’ont progressé que de 7% en 2 ans.

Bien sûr, il s’agit de moyenne. Le marché de la résidence secondaire lui repart tout doucement. Il est animé surtout par des investisseurs étrangers. Entre 2008 et 2015, la part d’investisseurs étrangers à acheter de l’immobilier en Espagne a été multipliée par 2,5.

Les prix restent attractifs

Aujourd’hui, on estime à 300.000 le nombre de Français propriétaires en Espagne, dont 40.000 à Barcelone. En Catalogne, la région la plus prisée de par sa proximité avec nos frontières, l’an passé 40% des transactions ont été effectuées avec ou par des Français.

Bonne nouvelle : il y a beaucoup de produits à la vente et les prix restent très attractifs.

A partir 200.000 euros vous pouvez vous acheter un appartement de 80 à 100 mètres carrés sur la Costa Brava. Pour une jolie maison, il faut un budget de 250.000 à 350.000 euros, voire 400.000 si vous voulez une piscine. Au Baléares, c’est plus loin, mais vous pouvez acquérir une maison avec terrasse et jardin pour 300.000 euros. Plus au sud, à Alicante, vous trouvez encore des logements de 100 m2 en bord de mer pour moins de 150.000 €.

Autre bonne nouvelle : la fiscalité y est très attractive avec, en particulier, … l’absence de taxe d’habitation !

Où acheter ?

Les prix ont commencé à remonter à Barcelone, et il devient difficile d’y réaliser de belles affaires. En revanche, il y a encore nombre d’opportunités à saisir sur la Costa Brava. Plus au sud, vous pouvez viser aussi la Costa del Sol, la région d’Alicante, de Malaga ou de Tarragone.

L’important lorsque l’on achète en Espagne, c’est d’être en bord de mer, car vous pourrez louer très facilement. Il y a une grosse demande de biens proches de la plage ou de villas avec piscine. La location meublée a le vent en poupe. En 2010, 70% des touristes étrangers qui venaient en Espagne étaient logés à l’hôtel, ils n’étaient plus que 30% en 2014.

Le bon plan, c’est une copropriété avec de petits immeubles ou une villa avec piscine pas trop loin de la plage à une heure d’un aéroport. Là, vous pourrez profiter de votre maison de vacances, y aller en famille avec vos enfants en bas âge ou vos ados, envoyer seuls les plus grands, vous procurer des revenus en mettant en location lorsque vous n’y êtes pas, et puis bien sûr, vous pourrez aussi y passer six mois ou plus lorsque vous prendrez votre retraite.

Et si vous avez de très gros moyens, vous pouvez aussi acquérir des villas de luxe parmi lesquelles les plus belles qui existent en Europe.

Mais attention, avant de vous lancer, sachez que l’acquisition d’un bien immobilier obéit à des règles différentes en Espagne que dans les pays francophones. Et il est toujours judicieux de se faire assister. Avec plus de 20 ans d’expérience dans le marché, nous pouvons vous aider pour toutes vos démarches depuis la recherche d’un bien jusqu’à la signature finale. Laissez nous un message avec vos coordonnées et nous rentrerons en contact avec vous. N´hésitez pas ! Avec nous, vous découvrirez que l’Espagne est la France heureuse 🙂

immobilier-en-espagne-espagnimmobilier-wordpress-com

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous :

un mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

___________________________________

 

 

Le Brexit, une opportunité pour de bonnes affaires pour les francophones dans l’immobilier en Espagne

Avec la sortie du Royaume Uni de l’Union Européenne, les professionnels de l’immobilier en Espagne enregistrent une forte augmentation des ventes des logements des résidents britanniques.

260.000 Britanniques vivent en Espagne et les conséquences du Brexit atteignent le secteur immobilier espagnol, provoquant un petit « tremblement de terre immobilier » dans certaines régions d’Espagne.

Le nombre de logements à la vente de la part de citoyens britanniques augmentent dans toute l’Espagne, et en particulier dans le sud et dans l’ouest où ils représentent la première clientèle étrangère :  la région de Murcia est majoritairement britannique (65% des achats étrangers en 2016), mais aussi l’Extremadura (36%), l’Andalousie (34%), la Communauté de Valence (26%) et l’Archipel des Canaries (26%). L’Asturie (20%), région du nord, complète le territoire d’achat des Britanniques en Espagne. En Galicie, ils font jeu égal avec les Portugais (15%).

achats-immobilier-en-espagne-par-etrangers-et-par-regions

A Malaga et à Marbella, par exemple, les ventes britanniques ont augmenté de 17% depuis le vote du Brexit, selon le syndicat des administrateurs immobiliers. Près de 60.000 Britanniques résident dans la Province de Malaga. Deux raisons sont avancées pour expliquer ces nouvelles ventes : l’incertitude politique et économique qui prévaut en Grande Bretagne, et la future perte des avantages des citoyens britanniques en Espagne (libre circulation en Europe, accès à la sécurités sociale espagnole,etc).

Des associations se sont créées pour venir en aide aux résident britanniques qui se posent des questions sur les conséquences du Brexit. A Mijas, l’une des villes espagnoles qui en accueillent le plus, l’association « Brexpats in Spain » apporte ce type d’aide.

Pour la clientèle francophone, c’est une opportunité de plus pour acquérir des logements (appartements ou villas) en Espagne parfaitement entretenus et à des prix très compétitifs.

mijas-immobilier-en-espagne-1

Source : espagnimmobilier

5 conseils utiles pour préparer votre logement avant une transaction immobilière

Vous voulez vendre ou louer votre logement par internet. Savez-vous que 60% du temps passé sur les annonces immobilières l’est sur les photos ? Ces simples conseils vous permettront d’optimiser votre reportage photographique.

  • Le reportage photo

Aujourd’hui, les propriétaires immobiliers prennent les photos de leur logement avec leur téléphone mobile. C’est une méthode valable pour se « faire une idée » de l’état du bien immobilier. Cependant, pour faciliter une vente ou une location, il est préférable de faire réaliser un reportage photo par un professionnel.

  • La lumière

Les clients sont sensibles aux logements lumineux et bien éclairés.

En été, les reportages photos peuvent être réalisés jusque tard dans la journée. Cependant en hiver, il est préférable de les réaliser dans la matinée pour profiter pleinement de la lumière du jour.

Les volets ouverts au maximum augmentent la luminosité. Et il est aussi préférable de tirer complètement les rideaux, surtout si ils sont épais.

  • Préparer son logement

Votre logement doit être propre et parfaitement rangé, montrant le minimum d’objets et valorisant l’espace au maximum.

Nos conseils :

  1. ramasser et ranger les jouets
  2. nettoyer et ranger la cuisine
  3. nettoyer les salles de bains et les toilettes
  4. retirer les cintres et vêtements suspendus derrière les portes
  5. retirer le linge étendu et tout objet inesthétique des balcons et jardins

Ces simples consignes favorisent une meilleure visualisation de votre logement, et contribuent à ce que l’acheteur lui porte plus d’intérêt.

  • Intimité

Dans la mesure du possible, éviter de laisser des photographies personnelles, ceci afin de protéger votre vie privée.

  • Mettez-vous à la place du client

N’oubliez pas que la finalité est de vendre ou louer votre logement : il s’agit donc de transmettre les informations les plus neutres possibles pour que votre logement soit apprécié par la majorité des acheteurs potentiels.