Archives mensuelles : avril 2017

Les News Immobilières d’Avril 2017 en Espagne

Tous les mois, nous vous présentons les informations les plus récentes sur l’Immobilier en Espagne.

Explosion des prix immobiliers à Barcelone au 1er trimestre 2017

Selon la société d’évaluation immobilière espagnole TINSA, les prix des logements en Espagne ont augmenté en moyenne de 1,8% au 1er trimestre 2017 par rapport au 1er trimestre 2016. Mais cette hausse est beaucoup plus élevée en Catalogne avec +7,5% et dans la Communauté de Madrid (+6,6%) que dans les autres régions espagnoles.

Parmi les villes espagnoles, ce sont Barcelone et Alicante qui enregistrent la plus forte hausse des prix dans l’immobilier avec respectivement +12,1% et +11.7%. A l’intérieur de Barcelone, c’est l’explosion des prix dans les quartier de Ciutat Vella avec +21,1%, Eixample avec +15,4% et Horta Guinardo avec +14,5%, confirmant la tendance présentée dans l’un de nos articles en octobre 2016.

De plus en plus d’hypothèques à taux fixes 

La particularité du marché immobilier espagnol était d’avoir quasiment que des hypothèques à taux variable. ce qui n’est plus vrai aujourd’hui : en 2015 on ne comptait que 6% des hypothèques à taux fixes, en 2016 elles atteignent 22% et la tendance en 2017 est encore à la hausse. Le taux moyen négocié est de 2,4% sur 20 à 25 ans, un taux supérieur de 0,5 à 0,9% aux taux de crédits hypothécaires fixes pratiqués en France.

L’investissement immobilier en Espagne augmente de 50% au 1er trimestre 2017 !

L’investissement immobilier a atteint 3407 millions € au premier trimestre 2017, soit 50% de plus qu’au premier trimestre 2016. 70% de cet investissement est d’origine étrangère, dont la moitié en provenance des fonds américains (GreenOak, CBRE, Hines, …) ; très loin derrière, on trouve les fonds britanniques (21%) e allemands (8%). Le premier secteur d’investissement demeure les centres commerciaux avec 1365 millions € ; il est suivi par le secteur des bureaux (646 millions €), le secteur hôtelier (564 millions €), le secteur résidentiel (457 millions €) et le secteur logistique (241 millions €).

La Banque d’Espagne ne croit pas une nouvelle bulle immobilière

Lors de la présentation de son dernier communiqué trimestriel, la Banque d’Espagne a déclaré ne pas croire à une nouvelle bulle immobilière en Espagne. Pour l’institution espagnole, la forte croissance enregistrée dans ce secteur récemment provient surtout d’un rattrapage historique en terme de prix et de volume d’activité. L’amélioration du marché du travail, les faibles taux de crédit bancaire, et la valorisation immobilière devraient conforter le niveau élevé des investissements immobiliers en Espagne. La Banque d’Espagne reconnaît aussi que cette croissance varie largement selon la localisation, la reprise profitant d’abord aux grandes agglomérations (Barcelone et Madrid en particulier) et aux communautés autonomes plus orientées vers le tourisme.

Les loyers augmentent de plus de 10% dans 12 capitales provinciales 

Dans 12 capitales provinciales espagnoles, les loyers ont augmenté de plus de 10% en 2016, et parfois même de 20% comme à Las Palmas (+22%), Barcelone (+19%) ou Saint Sébastien (+18%). Nous reviendrons dans un prochain article sur les causes multiples de cette hausse qui devrait perdurer encore au minimum 2 ans.

2017, l’année des promoteurs immobiliers ?

6 grands promoteurs espagnols, Neinor Homes, Aelca, Vía Célere, Aedas, Kronos et Metrovacesa Promoción y Suelo, veulent profiter de la récente croissance de la demande immobilière résidentielle. A eux 6, ils totalisent 4,9 milliards € d’actifs dont 6,9 millions de m2 de terrains constructibles et qu’ils veulent destiner à la promotion immobilière. Pour l’instant, près de 12.000 logements sont en construction sur une partie de ces surfaces disponibles.

Brexit : les particuliers britanniques investissent moins en Espagne

Près d’un million de Britanniques possèdent un bien immobilier en Espagne. Parmi eux, un peu moins de la moitié y réside de manière permanente. Conséquence du Brexit, dans les villes côtières les plus touristiques, on note un net ralentissement de la demande britannique en immobilier. En 2016, les Britanniques représentaient encore 19% des achats immobiliers réalisés par les étrangers en Espagne contre 25% en 2015.

Les NEWS précédentes de l’Immobilier en Espagne :

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

___________________________________

Publicités

Immobilier en Espagne : les bonnes affaires de Valence !

Après la crise, Valence (Valencia) regorge d’opportunités : durement touchée par l’explosion de la bulle immobilière, la troisième ville espagnole concentre de nombreuses offres d’achat.

Valencia Valence immobilier en espagne 6

Troisième ville la plus peuplée d’Espagne avec 800.000 habitants (1.600.000 dans l’agglomération), Valence, située à 350 km au sud de Barcelone sur la côte méditerranéenne, a le vent en poupe. Selon Tinsa, la principale société d’évaluation des prix de l’immobilier en Espagne, les prix y ont augmenté de 3,5 % en 2016. Mais ils demeurent inférieurs de moitié au maximum enregistré au plus fort de la bulle immobilière, à 1 152 euros en moyenne le m2 et environ 4 000 euros le m2 carré dans les quartiers chics.

Valencia Valence immobilier en espagne 7

« C’est une alternative intéressante à Madrid et Barcelone, où le rebond des prix a été plus précoce », tranche José Antonio ­Lopez, directeur territorial de Tinsa à Valence. « Les prix augmentent du fait de la baisse progressive de l’offre et de la hausse du tourisme », ajoute la responsable de la chambre de commerce franco-espagnole à Valence, Sandrine Gil. La région de Valence a été durement touchée par l’explosion de la bulle immobilière en 2008, du fait d’une construction effrénée dans les années 2000 sur toute la Costa del Azahar et la Costa Blanca, mais aussi d’une politique, parfois qualifiée de « mégalomane », d’accueil de grands événements (America’s Cup, circuit urbain de F1…).

Valencia Valence immobilier en espagne 2

Valence a ainsi hérité de grandes infrastructures de transport ­ (aéroport international, station de trains à grande vitesse et port de plaisance et commercial) et culturelles (la Cité des arts et des sciences, l’opéra…). Les investisseurs privilégient les achats dans les lotissements de luxe El Bosque, Santa Barbara ou Campolivar et surtout les quartiers prisés comme Ciutat Vella, l’Ensanche et la plage de Patacona. Mais d’autres quartiers, moins connus, offrent de bonnes affaires à prix plus modérés, comme El Campanar, Benimaclet et Patraix.

Valencia Valence immobilier en espagne el campanar

El Campanar, un quartier de Valence à très bas prix (moins de 1500 €/m2)

Valencia Valence immobilier en espagne 5

Valencia Valence immobilier en espagne 3

Valencia Valence immobilier en espagne 8

L’Eixample de Valence, le petit frère de celui de Barcelone

Source du texte : Le Monde : Après la crise, Valence regorge d’opportunités

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

Les fonds immobiliers parient sur la promotion immobilière en Espagne

Les grands fonds internationaux tels qu’Invesco, Harbert, Activum SG et Stoneweg développent des projets résidentiels en Espagne à la recherche de rendements élevés.

Après leur apparition à la fin 2013, les fonds d’investissement internationaux sont devenus des acteurs reconnus sur le marché immobilier espagnol. Attirés par des prix à un niveau très bas après l’éclatement de la bulle immobilière, les fonds ont d’abord recherché des affaires dans le secteur tertiaire (bureaux et actifs commerciaux, principalement). Cependant, la hausse des prix de ces propriétés et l’amélioration de la situation macroéconomique a conduit ces investisseurs à privilégier un nouveau type d’investissement: les actifs résidentiels.

« Le principal avantage d’investir dans le secteur résidentiel est d’avoir une forte rentabilité de 13% à 20% . Ce qui n’existe plus dans les autres actifs (que ce soit commercial, logistique, etc.) qui sont aujourd’hui à un niveau de prix trop élevé », explique Gonzalo Gallego, associé chez Deloitte Financial Advisory.

Développer des projets résidentiels offre des rendements élevés pour les fonds

Parmi les fonds les plus actifs, le fonds allemand Activum SG Capital Managementqui, par la filiale espagnole Iberia ASG, travaille sur le développement de 2.000 maisons dans six projets, tels que celui de San Juan (Alicante), Alcalá de Henares (Madrid) et Malaga.

Invesco est un autre fond qui a décidé d’investir dans l’immobilier  résidentiel en Espagne. Ses projets incluent une promotion dans 30 logements sur le Paseo de la Habana à Madrid, un autre à Serrano, toujours dans la capitale, et la transformation d’un immeuble de bureaux en 58 logements près de la Calle Colon à Valence.

Pour sa part, Harbert Management Corporation (HMC) a décidé d’investir dans le résidentiel espagnol par l’intermédiaire d’un partenaire local, le gestionnaire Momentum. Avec ce gestionnaire, HMC a investi dans six terrain à Madrid et un autre à Malaga pour construire plus de 600 maisons et rechercher de nouvelles opportunités de marché.

Source : expansion.com

grues-immobilier-en-espagne

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

___________________________________

Les ventes de logements explosent en Espagne : +18% en janvier 2017 !

Selon l’INE (l’Instituto Nacional de Estadística), les ventes de logements en Espagne ont augmenté de 18,1% en janvier 2017 par rapport à janvier 2016, et de 30% de janvier 2017 par rapport à décembre 2016, un signe supplémentaire de la nette reprise du marché immobilier en Espagne.

Parmi ces 38.457 logements vendus en janvier 2017, 17,8% sont des logements neufs, soit 6829, un chiffre en augmentation de 7,2% par rapport à 2016. Les transactions sur les logements anciens augmentent de 20,7% et atteignent 31.628 unités.

Nombre de vente immobilier en espagne janvier 2017

Sur les 17 Communautés autonomes (les régions espagnoles), 4 d’entre elles regroupent près des deux tiers des ventes sur le territoire national en janvier 2017 :

  • l’Andalousie avec 6776 ventes (17,6% du total), mais en augmentation de 7,8% « seulement » !
  • la Catalogne avec 6752 ventes (17,6% du total), en augmentation très forte de 30,6%, confirmant ainsi d’une part la reprise économique de la région et l’attrait croissant des étrangers pour son immobilier
  • la Communauté de Madrid avec 5818 ventes (15,1% du total), en augmentation de 19,8%
  • et la Communauté de Valence avec 5248 ventes (13,6% du total), en augmentation de 17%

A noter l’explosion des ventes aux Baléares, + 40,5%, 1371 ventes en janvier 2017 contre 976 en janvier 2016 !

baleares immobilier en espagne

Source : INE

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

___________________________________

Faites vous accompagner par une agence immobilière en France

Comment se porte le marché immobilier en Espagne depuis 2008 ?

L’Espagne est un vrai paradis pour les investisseurs immobiliers depuis quelques années. Ce pays a pu accroître son pouvoir d’achat immobilier depuis 2008 grâce à la chute des taux d’intérêt. Au cours du 1er semestre 2016, par exemple, un acquéreur avait l’opportunité de s’offrir un bien dont la valeur est comparable à celle datant de 2008. Pendant cette année, le taux d’intérêt était de 4,8 % et au 1er semestre 2016, ce taux a basculé à 1,9 %. Par ailleurs, si vous comptez acheter un bien en Espagne, vous pouvez faire appel à un agent immobilier. Cependant, faites attention, car ce dernier n’est pas régulé par aucune loi. En effet, sur le territoire espagnol, chaque individu a la possibilité de créer son agence. De ce fait, quand vous vous adresserez à un professionnel local, vérifiez si celui-ci est certifié par la Fondation Européenne des Agents Immobiliers. Prenez aussi le temps de vérifier son numéro d’enregistrement.

Pour quelles raisons passer par une agence immobilière ?

Si vous comptez vendre ou acheter un bien immobilier en Espagne ou en France, le moyen le plus rapide de trouver des intéressés est de passer par une agence immobilière. En faisant appel à cette dernière, vous pourrez être sûr que la valeur de votre propriété sera estimée de la manière la plus objective possible. Une agence immobilière a aussi l’expertise de négocier un bon prix à votre place. En outre, si vous recherchez un logement ou un terrain, elle saura trouver celle qui correspond le mieux à vos attentes. De nos jours, les entreprises spécialisées dans l’immobilier utilisent souvent internet pour poster leurs annonces, qu’il s’agisse de vente ou d’achat. Pour faciliter une vente, les agences publient le maximum de photos sur leur site et donnent des détails précis sur le logement à vendre.

La visite, une étape à ne pas négliger avant de se décider à acheter ou à louer

La visite est une étape importante avant l’achat ou la location d’un bien immobilier. En effet, elle permet de s’assurer de la fiabilité des informations publiées dans les annonces et surtout à titre de précaution. Une fois que vous aurez trouvé le type de logement qui vous convient, n’hésitez pas à faire une visite des lieux afin que vous puissiez repérer les éventuels vices cachés. Surtout, n’hésitez pas à poser des questions aux propriétaires si vous avez des doutes. Cela vous permettra aussi de connaitre les potentiels de l’appartement ou de la maison. En outre, durant la visite avant signature, si jamais vous constatez des dégâts, vous pouvez demander à votre notaire une retenue sur le prix de vente initial du bien d’un montant équivalent aux dommages relevés. Il est à noter que pendant la visite, vous avez la possibilité de vous faire accompagner par un évaluateur professionnel.