Archives pour la catégorie villa à acheter en Espagne

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne

Une Villa en Espagne de 800 m2 entre deux mers !

Ce mois-ci, « Acheter en Espagne » présente un bien unique et exceptionnel : « La Casa del Mar », une somptueuse Villa en Espagne de 800 m2 les pieds dans l’eau, entièrement meublée, sur un terrain arboré de 2000 m2, localisée sur la Costa Calida dans la presqu’île de la Manga Del Mar Menor… entre 2 mers.

Le Produit du Mois : Une Villa en Espagne à découvrir ci-dessous…

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne

La Manga del Mar Menor

La Manga del Mar Menor est le seul lieu en Espagne où vous pouvez vous baigner dans deux mers et où vous pouvez voir le lever du jour et le coucher du soleil sur la mer.

La Manga est une barrière de sable longue de 21 kilomètres qui s’étend du Cabo de Palos à la Punta del Mojon, et qui sépare la Mer Méditerranée d’une mer intérieure appelée, la Mar Menor. La partie la plus large mesure 1,5 kilomètre tandis que les endroits les plus étroits dépassent à peine les 100 mètres. Le long de cette barrière de sable se trouvent plusieurs canaux naturels qui permettent à l’eau de la Mer Méditerranée de se transvider dans la Mar Menor, et vice versa.

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne

La Manga del Mar Menor ou «La Barrière de sable de la mer mineure » est aujourd’hui une station balnéaire et une réserve marine. On compte dans ses environs cinq îles bordées par des eaux peu profondes et protégées.

Les plages de sable et les eaux tranquilles de La Manga del Mar Menor se prêtent merveilleusement à la pratique de la voile, de la planche à voile, du ski nautique et de tous les sports nautiques. Son avantage est d’offrir deux types de mer : d’un côté la Mar Menor, une mer calme sans vague, où vous avez pied sur 200 mètres, et de l’autre la Mer Méditerranée avec des vagues, mais là encore, vous avez pied loin.

La Manga se situe à 20 minutes de Carthagène, 1 h de Murcie, 1h30 d’Alicante et 2h d’Almeria. L’aéroport de San Javier accueille 1,2 millions de passagers par an. Le nouvel aéroport international de Corvera (40 mn de La Manga) entrera en service en janvier 2019.

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne

« La Casa del Mar », LA villa en Espagne

« La Casa del Mar » se trouve à l’extrémité nord de la presqu’île sur la Playa Chica, du côté de la Mar Menor à un endroit où la barrière de sable a une largeur d’environ 150 mètres. La villa a une superficie de 800 m² et est entourée d’un parc arboré de 2000 m².

Map Manga del Mar Menor Acheter en Espagne 00

La villa dispose de :

  • 6 Chambres avec Salle de Bains
  • 1 Chambre pour le personnel
  • 1 Cuisine
  • 2 Salons avec Cheminée
  • 1 Salle à Manger
  • 1 Office avec Chambre Froide
  • 1 Salle des Fêtes de 100 m²
  • 1 Garage pour plusieurs voitures

La villa est entièrement climatisée et équipée, et elle est vendue meublée.

… Un PARADIS pour les amoureux de la Mer.

Pour plus d’informations sur ce bien exceptionnel, n’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

  1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com
  2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier
  3. ou remplissez le formulaire à la fin de l’article.

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne 03

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne 09

Manga del Mar Menor - acheter en Espagne 06

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

Publicités

Les News Immobilières de Mai 2018 en Espagne

Notre Chiffre du Mois : +2,5%

C’est la hausse moyenne des prix des logements à Madrid pour le seul mois d’avril

Chaque mois, nous vous présentons

les informations les plus récentes

sur l’Immobilier en Espagne

 

Hausse des prix des logements de 0,7% en avril

Selon le portail immobilier Idealista, les prix des logements ont augmenté en moyenne de 0,7% en avril (par rapport à mars). La Communauté autonome dont les prix augmentent le plus en 1 mois est La Rioja (+3,7%) alors que 3 communautés ont des prix à la baisse : le Pays Basque (-0,1%), Estrémadure (-0,3%) et Castille-La Manche (-0,8%). Au niveau des grandes villes, c’est Madrid qui enregistre la hausse la plus importante (+2,5%), loin devant Barcelone (+1%) toujours impacté par la crise catalane mais qui conserve les prix les plus hauts d’Espagne à 4.376 euros/m2, devant Saint-Sébastien (4.140 euros/m2) et Madrid (3.630 euros/m2).

 

BBVA Research prévoit une hausse des prix de 5% en 2018

BBVA Research prévoit que les prix du logement augmenteront de 5% en 2018, la moitié de ce qu’ils avaient augmenté 2017. BBVA table sur 570.000 transactions en 2018, soit 7% de plus qu’en 2017, une croissance beaucoup plus modérée que les +16,3% de 2017 par rapport à 2016. Selon l’institut, le marché immobilier de la Catalogne a été touché par l’incertitude politique : les ventes ont été inférieures de 5,4% aux prévisions et les demandes de permis de 8,6%.

Notre point de vue : contrairement à la prévision de BBVA, nous pensons que la hausse des prix sera encore de 10% cette année

 

De plus en plus de locataires à Barcelone

Le conseil municipal de Barcelone a présenté les résultats d’une enquête socio-démographique de la ville, permettant d’obtenir une véritable photographie du parc de logements de la ville et de leurs occupants. Les données révèlent que 38,2% des 1,7 millions de résidents de Barcelone vivent dans un logement en location, alors qu’en 2011 ils n’étaient que 30% ! Les quartiers où il y a le plus de propriétaires sont Pedralbes, Sant Marti et Horta Guinardo. Le coût moyen par logement est très similaire entre hypothèque et loyer : alors que le coût moyen de l’hypothèque est de 672 €, pour le loyer il est légèrement plus faible à 659 euros.

 

La Catalogne a la plus faible croissance des investissements étrangers 

Selon l’association des notaires (« Centro de Información Estadística del Notariado« ), le second semestre 2017 a vu une augmentation de 14% du nombre d’étrangers acquérant un logement en Espagne. Les plus fortes croissances sont en Estrémadure (+55%), Cantabrie (+38%) et Navarre (+34%), mais les chiffres absolus de ces régions sont faibles. Parmi les Communautés Autonomes avec une demande étrangère importante en volume, les achats de logements par des étrangers son en hausse de +25% dans la Communauté de Madrid, +20% dans la Communauté Valencienne, +13% en Andalousie, +9% aux Canaries, +5% aux Baléares et seulement +2,5% en Catalogne (et même -8% par rapport au premier semestre 2017), qui est la région espagnole qui enregistre la plus faible croissance relative. Rappelons qu’au premier semestre 2017, la hausse avait été de 20% en Catalogne par rapport au même semestre 2016 ! Le constat est clair : la situation politique instable en Catalogne a détourné un nombre important d’investisseurs étrangers vers d’autres régions et notamment Madrid et Valence. Nous annoncions ce transfert d’investissement dès juillet 2017 et nous le confirmions début octobre 2017. Pour le seul 4ème trimestre, nous l’estimons à environ 200 millions €.

 

Vers une restriction des logements touristiques à Madrid et à Valence

Madrid va interdire les appartements touristiques qui n’ont pas d’entrée indépendante, ce qui condamnent à l’interdiction plus de 90% du parc de logements touristiques de la capitale espagnole. Dans le cas de Valence, les appartements touristiques seront limités aux rez-de-chaussée et aux premiers étages ; là aussi, la majorité des locations touristiques disparaîtront.

 

Nombre de logements achevés en hausse de 22%

En janvier et février 2018, 8.723 logements ont été achevés, ce qui représente une augmentation de 22,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette évolution confirme le retour à la hausse enregistré en 2017, où le nombre de logements terminés avait augmenté de 36% par rapport à 2016, et ainsi interrompu 9 années consécutives de chutes. Depuis le pic de 2007 (641.000 logements achevés), ce chiffre a chuté de… 91%.

 

La fin de la crise ressuscite les méga-projets immobiliers

La récupération immobilière fait réapparaître les méga-projets immobiliers qui avaient été abandonnés. C’est le cas du gratte-ciel In Tempo à Benidorm (200 mètres de haut, soit les 2/3 de la Tour Eiffel) arrêté à 93% de la construction et que le fonds Strategic Value Partners (SVPGlobal) a repris pour le terminer et commercialiser ses 269 logements. C’est aussi le cas des 165.000 m2 de terrain constructible libérés par la mairie d’Alicante fin 2017 pour la construction de 1200 logements par le promoteur TM Grupo Inmobiliaria.

 

Safti se lance en Espagne et recherche des conseillers immobiliers

Safti est le réseau de mandataire numéro 1 en notoriété en France avec plus de 2000 conseillers du réseau présents partout dans l’hexagone qui gèrent les projets immobiliers de leurs clients acquéreurs et vendeurs. Safti a décidé de s’implanter en Espagne et recherche des conseillers immobiliers dans toute la péninsule ibérique. Que vous soyez espagnol ou étranger (français, belge, suisse, britannique,etc), expérimenté ou non, vous pouvez, après une formation interne (elles auront lieu à Barcelone, Madrid, Séville et Valence), devenir conseiller immobilier pour Safti en Espagne. Si cette offre vous intéresse, envoyez nous un mail à espagnimmo@yahoo.com  ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier ou encore remplissez le formulaire en bas de page. Nous entrerons en contact avec vous pour vous expliquer la démarche à suivre.

 

Tout sur l’Immobilier espagnol… à Paris le 24 mai !

Le jeudi 24 mai de 19h à 21h, une réunion d’information sur l’investissement dans l’immobilier résidentiel en Espagne se tiendra à Paris, 16 rue d’Antin, à l’Hôtel des États-Unis Opéra . Elle traitera de tous les thèmes liés à l’achat d’un bien en Espagne : les zones où acheter, la procédure d’achat, le financement, les impôts et frais, les pièges les plus fréquents, l’accompagnement par un chasseur immobilier, etc. Si vous avez un projet d’achat ou si vous voulez simplement vous informer sur l’immobilier en Espagne, et si vous êtes en région parisienne, n’hésitez pas, l’entrée est gratuite et l’inscription, obligatoire, se fait par mail à info@jacheteenespagne.com ou sur le site jacheteenespagne.

___________________________________

Vous voulez acheter un appartement ou une villa en Espagne pour y habiter, en faire votre résidence secondaire, ou en faire un investissement locatif, nous pouvons vous conseiller, contactez-nous :

  1. par mail à espagnimmo@yahoo.com 
  2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier 
  3. ou encore remplissez le formulaire en bas de page

Nous entrerons en contact avec vous pour vous donner les meilleurs conseils et trouver la villa ou l’appartement qui correspond à vos souhaits.

___________________________________

Les NEWS précédentes de l’Immobilier en Espagne :

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

 

 

Le Rêve a un Prix ! Villas de Luxe à la Vente en Espagne

L’immobilier en Espagne est certes bon marché, mais certains biens luxueux sont mis sur le marché pour des sommes dépassant les 5 millions €. Voici une sélection de ces biens à Barcelone, Madrid, Marbella ou aux Baléares. Juste pour rêver un peu !

.

Villa de 2900 m2 – Las Encinas à Madrid – 17 millions €

.

Villa de 2700 m2 – Sierra Blanca à Marbella- 16 millions €

.

Villa de 1800 m2 – Avenue Tibidabo à Barcelone – 14 millions €

.

Villa de 1050 m2 – Es Cubells à Ibiza – 13 millions €

.

Villa de 1100 m2 – Sierra Blanca à Marbella- 11 millions €

.

Villa de 2600 m2 – La Florida à Madrid – 10 millions €

.

Villa de 1700 m2 – Sierra Blanca à Marbella- 10 millions €

.

Villa de 1250 m2 – Aravaca à Madrid – 9,7 millions €

.

Villa de 1500 m2 – Parque del Conde de Orgaz à Madrid – 9 millions €

.

Villa de 800 m2 – El Toro à Majorque- 8,9 millions €

.

Villa de 1800 m2 – Calle Lluis Muntadas à Barcelone – 8,5 millions €

.

Villa de 700 m2 – Cala Vinyes à Majorque- 8 millions €

.

Villa de 700 m2 – Parque Natural de Collserola à Barcelone – 8 millions €

.

Villa de 2000 m2 – Las Encinas à Madrid – 8 millions €

.

Villa de 1300 m2 – Pedralbes à Barcelone – 6,7 millions €

.

Villa de 700 m2 – Pedralbes à Barcelone – 6 millions €

8 erreurs à ne pas faire lors de l’achat de votre bien immobilier en Espagne …

L’achat d’un bien immobilier en Espagne est une opération complexe pour un francophone ou un étranger. Souvent, les acheteurs méconnaissent ou sous-estiment certains éléments. Alors, quelles sont les principales erreurs à ne pas commettre et comment les éviter ?

 

1. Première erreur : vouloir se débrouiller tout seul

L’Espagne est bien dans l’Union européenne mais le processus d’acquisition d’un bien est différent des autres pays de l’UE. Vouloir tout faire seul engendrera pour vous au final plus de frais, plus de temps et plus de soucis …

La solution : faire appel à un professionnel, le Conseiller personnel en immobilier qui s’occupera pour vous de toutes les démarches d’acquisition depuis la recherche du bien jusqu’à la signature de le vente et même l’entretien de votre bien. Il vous évitera aussi de faire les erreurs suivantes !

.

2. Seconde erreur : ne pas faire sa meilleure offre

Essayer d’obtenir un rabais trop important dans un marché concurrentiel (ce qui est le cas aujourd’hui en Espagne) peut s’avérer être une grave erreur. Vous risquez de perdre la villa de vos rêves pour ne pas avoir fait une offre assez forte !

La solution : négociez 5% à la baisse dans certains cas si le logement est trop cher par rapport au prix du marché, sinon acceptez le prix demandé

.

3. Troisième erreur : attendre trop longtemps pour faire une offre

L’impulsion achat d’un logement est risqué, mais l’opposé aussi, faire attendre trop longtemps avant de se décider, surtout, nous le répétons, dans le marché concurrentiel espagnol actuel.

La solution : une fois que vous avez déterminez la localisation que vous souhaitez, le type de logement que vous voulez, et votre gamme de prix, faites immédiatement votre offre.

.

4. Quatrième erreur : ne pas avoir d’accord bancaire préalable pour le prêt hypothécaire

Souvent les acheteurs « mettent la charrue avant les boeufs » et vont voir leur banque après avoir sélectionné leur logement à acheter. Le banquier pourrait ne pas vous suivre, ou pourrait vous retarder en demandant un délai pour étudier votre dossier ou d’autres pièces justificatives. Et n’oubliez pas que beaucoup de banques françaises n’accepteront pas une hypothèque à l’étranger !

La solution : avant toute recherche, obtenez l’accord préalable d’une banque qui acceptera un prêt hypothécaire pour une acquisition en Espagne. Vous aurez ainsi un avantage supplémentaire auprès du vendeur qui prendra encore plus au sérieux votre proposition.

.

5. Cinquième erreur : ne pas être préparé pour une guerre d’enchères

Le marché immobilier espagnol connaît aujourd’hui une guerre d’enchères, surtout à Barcelone ou à Madrid. Ne pas y être préparé, c’est sans doute perdre le logement que vous avez choisi !

La solution : définissez votre budget maximum pour laisser la place à une surenchère possible. Votre proposition doit se situer de 5 à 10% sous ce budget, ce qui veut dire que vous devez rechercher des biens pour une valeur 5 à 10% inférieure à ce budget maximum.

.

6. Sixième erreur : critiquer ou dénigrer le bien devant le vendeur

Spécialité surtout française, la critique ! L’espagnol est fier et sentimental, alors critiquer son logement ou demander un rabais important en pointant du doigt  certains défauts ne facilitera certainement pas la vente de son bien pour vous.

La solution : soyez souriant et poli avec le vendeur espagnol, et vous verrez que vous pourrez obtenir beaucoup plus que vous ne le pensez !

.

7. Septième erreur : vouloir demander l’avis de tout le monde

Avant d’acheter, vous voulez demander l’avis de vos enfants, vos parents, vos frères et soeurs, et pourquoi pas vos amis ! N’oubliez pas que cela prend du temps et que les avis varient largement d’un personne à une autre.

La solution : vous allez vivre dans ce logement, c’est à vous de décider

.

8. Huitième erreur : ne pas apprendre de ses erreurs

Avant de trouver votre logement, vous essuierez certainement des refus principalement pour les raisons énoncées ci-dessus. Vous pourrez alors accuser les uns ou les autres, le vendeur, l’agence, votre banquier, etc

La solution : apprenez des échecs de ces transactions et ne répétez pas les mêmes erreurs !

.

Bonne chance

immobilier-en-espagne-espagnimmobilier-wordpress-com

Au 1er semestre 2016, les Étrangers ont acheté 3 fois plus de logements en Espagne qu’en 2009 !

  • C’est la 6ème année de croissance continue du marché étranger qui a atteint près de 40.000 transactions immobilières au 1er semestre 2016, soit plus de 3 fois plus qu’au 1er semestre 2009 (12.115 transactions).
  • La croissance du marché étranger s’est faite en 2016 dans les 17 communautés autonomes, avec des croissances annuelles record de +94% en Cantabria, +60% en Extremadura, +58% en Navarra
  • En valeur absolue, c’est la Communauté Valencienne qui enregistre le plus de transactions par des étrangers avec 11.557 logements, et l’Andalousie avec 7.960. Ces deux régions regroupent la moitié des ventes de logements aux étrangers en Espagne. On retrouve aussi dans les premières positions, la Calalogne (5.732 transactions), les Canaries (4.695), les Baleares (2.804) et Madrid (2.766).
  • Le profil de l’acheteur étranger : 53 ans, marié, des enfants, haut niveau d’études, revenus élevés (> 66.000 € annuels)
  • Les étrangers ont de plus en plus d’importance dans le marché immobilier espagnol : ils représentent 18% du marché en 2016 contre 13% en 2006
  • Les premiers marchés étrangers sont la Grande Bretagne (21%), la France (9%), l’Allemagne (7%) puis la Belgique et la Suède(6%), l’Italie (5%) et la Chine (4%).

Source: Ministerio de Fomento

achat-de-logements-par-etrangers-immobilier-espagne-evolution

 

En 2016, les prix des logements en Espagne ont augmenté de 5,5% et le nombre de transactions de 9% !

En 2016, le nombre de logements vendus en Espagne va croître de plus de 9%, pour atteindre 419.000 opérations, tandis que les prix dans le secteur augmenteront de 5,5%, confirmant la reprise du marché du secteur immobilier en Espagne.

Anticipa Real Estate, une société spécialisée dans l’immobilier, a présenté lors du salon « Barcelona Meeting Point » une étude sur les perspectives du marché immobilier espagnol à horizon de 2018.

La croissance de l’activité immobilière est due au retour de la confiance des consommateurs, à la reprise de l’emploi et donc du revenu réel disponible des ménages, et à des taux d’intérêt avantageux.

En 2018 le nombre de transactions immobilières en Espagne devrait atteindre 480.000 unités, au-dessus des 454.000 transactions attendues pour 2017 et 419.000 en 2016. Nous sommes encore très loin de la période 2004-2006 où le nombre de transactions annuelles dépassaient les 800.000 !

En ce qui concerne les prix, les prévisions indiquent une augmentation de 5,5% pour cette année et une hausse de 6,8% en 2017. C’est donc la poursuite de la phase de récupération qui a commencé en 2014.

Avec ces augmentations prévues pour 2016 et 2017, l’augmentation cumulative depuis 2013 atteindrait environ 20%. Rappelons que les prix avaient baissé de près de 45% entre 2007 et 2013.

L’augmentation des prix, pour l’instant circonscrites aux grandes villes (Barcelone, Madrid) devraient s’étendre à tout le territoire espagnol.

Selon les auteurs de l’étude, la reprise est durable.

Pourquoi investir dans l’immobilier en Espagne ?

En 2008, l’éclatement de la bulle immobilière en Espagne a plongé le secteur dans une crise sans précédent : forte baisse du volume des transactions, chute des prix… Depuis environ trois ans, le secteur est en pleine phase de redressement, ce qui ouvre la porte à de nombreuses opportunités d’investissement. La preuve : Les Français, Belges et Suisses achètent chaque année en Espagne près de 10.000 maisons ou appartement à titre de résidence principale, résidence secondaire ou à titre locatif.

Un très bon cadre de vie

On ne le dira jamais assez mais avec la baisse des taux de crédits immobiliers, c’est le moment ou jamais pour accéder à la propriété. Investir dans l’immobilier espagnol, pourquoi pas ? Le pays offre déjà plusieurs avantages dont la proximité avec les pays francophones qui joue pleinement en sa faveur. C’est ainsi l’endroit idéal pour implanter sa résidence secondaire. A 2 heures de vol en moyenne, on profite d’un bon climat méditerranéen. Pour une résidence principale, sachez que l’Espagne attire également bon nombre de ressortissants francophones. En effet, le coût de la vie y est moins cher. Un salarié français ou belge y disposerait d’un pouvoir d’achat de 30 à 50% supérieur qu’en France, un salarié suisse de 100% supérieur ! Côté prix, même si une certaine hausse a été enregistrée depuis 2013, ils restent assez abordables. Ceux qui veulent investir en Espagne maintenant risquent de faire des bonnes affaires. En exemple, à Madrid, le prix moyen du m² tourne autour des 3 000 euros seulement.

Quid d’un investissement locatif en Espagne

Dans l’étude annuelle European Regional Economic Growth Index, réalisée par LaSalle Investment Management, l’Espagne se retrouve en bonne position. Madrid et Barcelone font partie des villes où il serait judicieux d’investir. Si le marché immobilier madrilène porte encore les séquelles de la crise immobilière, elle a connu en 2015 une hausse de 25 % du nombre de ventes par rapport au volume moyen des 10 dernières années. Selon les experts, les investisseurs peuvent espérer entre 2 % et 3 % de rendement pour l’immobilier haut de gamme, et des plus-values potentielles à 3-5 ans autour des 25 %. Idem pour Barcelone sauf que le prix moyen du m² y est beaucoup plus élevé : 3 300 euros. Le regain d’activités dans les deux villes optimise également la recherche des locataires. Un investissement locatif dans les autres villes d’Espagne n’est évidemment pas à exclure.

Et la fiscalité dans tout ça ?

La fiscalité, bien qu’elle ne soit pas particulièrement avantageuse, est loin d’être pénalisante, voire confiscatoire. En exemple, les droits de mutation sont de 6 à 8 % en fonction de la communauté autonome. Vous devrez également vous acquitter d’une taxe foncière variant entre 0,4 % et 1,1 % de la valeur locative du bien. Les loyers seront imposés aux taux de 19 %, toutefois, divers dispositifs permettent de le réduire et même de l’annuler : la déduction des amortissements annuels ou encore les frais d’entretien et de réparation. Sachez également qu’en cas de revente dans les vingt ans suivant l’achat, la plus-value réalisée est également taxée à 19%. Si vous en êtes redevable, le bien doit être déclaré à l’ISF et les loyers perçus à l’impôt sur le revenu.