Archives du mot-clé news

Le Monde logo acheter immobilier en Espagne

En immobilier, le match Madrid – Barcelone tourne à l’avantage de la capitale

Les 15, 16 et 17 août, le quotidien « Le Monde » a publié une série de 3 articles sur l’immobilier en Espagne. Notre nouveau blog Acheter en Espagne est cité dans chacun de ces articles. Nous vous présentons ici le second article traitant de l’immobilier à Madrid et à Barcelone.

Le Monde est le quotidien de référence en langue française. Le premier article traite de l’immobilier sur le littoral méditerranéen (nous l’avons publié le 22 août), le second de l’immobilier à Madrid et à Barcelone et le troisième de ce qu’il faut savoir pour acheter en Espagne (nous le publierons le 24 août).

 

En immobilier, le match Madrid – Barcelone tourne à l’avantage de la capitale

Source : Le Monde du 16 août 2018 – Par Jérôme Porier

Si les deux métropoles sont les plus chères d’Espagne, la crise politique refroidit les acheteurs en Catalogne (2/3).

La Catalogne est, de loin, le terrain de chasse favori des acheteurs français en Espagne. Au second semestre 2017, 43 % des logements achetés par les étrangers non-résidents dans cette région l’ont été par des Français ! Entre 70 000 et 80 000 de nos compatriotes résideraient à Barcelone.

Mais la crise politique catalane pèse sur le marché immobilier. Les investisseurs ont commencé à prendre peur après le référendum illégal du 1er octobre 2017. La déclaration unilatérale d’indépendance a provoqué une reprise en main musclée des institutions catalanes par le gouvernement espagnol. Au premier trimestre 2018, le volume des investissements étrangers s’est effondré de 62 % en Catalogne, pendant qu’il bondissait de 81 % à Madrid. Bien sûr, les prix de vente dans la région s’en ressentent, et en particulier à Barcelone.

Actuellement, le mètre carré tourne en moyenne autour de 5 000-7 000 euros dans les quartiers les plus chers de la capitale catalane, dans la partie haute de la ville, où se situent les jardins du Turó Park et les quartiers Sarrià, Galvany, Tres Torres et Pedralbes. « Ce dernier est le préféré des Français qui ont des enfants en âge scolaire car il abrite le lycée français de Barcelone », glisse Emmanuel Virgoulay, représentant du réseau Barnes en Espagne.

« Si l’hypercentre est cher, il est possible de dénicher des opportunités intéressantes dans certains quartiers périphériques comme Sant Andreu, à l’Est de la ville, où le mètre carré ne dépasse pas 3 000 euros, soit 30 % de moins qu’en 2007 », suggère Patrick Crosset, fondateur du site acheterenespagne.fr.

Tant que la situation politique catalane ne sera pas clarifiée, la demande risque de demeurer atone en Catalogne et les prix immobiliers devraient stagner en 2018. « Aujourd’hui, ce sont les acheteurs qui fixent les prix à Barcelone et non plus les vendeurs », assure M. Crosset.

Effervescence madrilène

Même si les activités de Airbnb et consors sont désormais très encadrées et très limitées à Barcelone, beaucoup de propriétaires continuent de louer illégalement leur logement à des touristes pour de courtes durées. Ceux qui optent pour la location de longue durée peuvent viser un rendement compris entre 3 % et 5 %.

Malgré la crise politique, les prix sont cependant loin d’être bradés dans le haut de gamme en Catalogne. « Pour acheter une belle maison de 250 mètres carrés avec piscine et jardin à moins de 10 km des côtes, il faut compter 600 000 euros, et à partir d’un million avec vue sur la mer », déclare M. Virgoulay.

Cette situation bénéficie aux villes du littoral méditerranéen, Valence et Malaga en tête, et bien sûr à Madrid, qui récupèrent une partie de la clientèle étrangère potentielle de Barcelone. Dans la capitale, les prix ont bondi de 17,1 % en 2017. Une effervescence qui laisse de marbre les acheteurs français : Madrid les intéresse peu en raison de la dureté du climat, glacial l’hiver et étouffant l’été, et de l’éloignement de la mer.

Afflux d’acheteurs venus d’Amérique du Sud

Dans les quartiers les plus chers de la capitale espagnole, le prix du mètre carré peut monter jusqu’à 8 000 euros. Depuis quatre ans, les prix flambent sans discontinuer. En 2017, les quatre quartiers de l’hyper-centre ont de nouveau connu des hausses spectaculaires : Centro (+21,1 %), Retiro (+17,6 %), Arganzuela (+15,6 %) et Salamanca (+17,6 %). Dans ce dernier, c’est l’afflux d’acheteurs venus d’Amérique du Sud qui dope la demande.

« Les biens haut de gamme se vendent surtout à des acquéreurs d’Amérique latine, du Venezuela, de Colombie et du Mexique. L’une de nos ventes a atteint le niveau record de 13 700 euros le mètre carré en 2017 », confie Juan-Galo Maciá, responsable du réseau Engel & Völkers en Espagne. Fuyant leur pays qui s’enfonce dans la crise, de nombreuses familles de riches vénézuéliens s’installent à Salamanca.

Plusieurs centaines d’appartements à plus d’un million d’euros ont ainsi été acquis par des ressortissants vénézuéliens dans cette zone qui longe le Parc du Retiro. Nombre de spécialistes estiment qu’une bulle immobilière est en train de se former sur le marché madrilène, qui est quasiment revenu à ses niveaux de 2007, et même plus de 10 % au-delà dans les quartiers centraux (Salamanca, Centro, Retiro).

Après Barcelone, Valence et Palma de Majorque, la mairie de Madrid a présenté en mai un plan pour lutter contre la prolifération des meublés touristiques du type Airbnb. Les appartements ne pourront pas être loués plus de quatre-vingt-dix jours par an, et un immeuble ne pourra plus être dédié entièrement à la location, à moins de posséder une licence hôtelière. Dans le centre, les touristes devront emprunter une entrée différente de celles des occupants de l’immeuble. De quoi freiner considérablement ce type d’activité. Et relancer l’intérêt de la location de longue durée.

A elles seules, Madrid et la Catalogne représentent 43 % du marché locatif espagnol. Réaliser un investissement locatif en Espagne est généralement plus rentable qu’en France. A Madrid et Barcelone, le rendement locatif brut de l’immobilier ressort à respectivement 5,7 % et 5,6 % selon Invermax. Depuis quatre ans, le prix des loyers augmente fortement dans ces deux régions. Ce sont d’ailleurs celles où les loyers ont le plus progressé en 2017 : +17 % en Catalogne (prix du m2 loué : 11,85 euros) et +12 % à Madrid (11,22 euros/m2).

En Espagne , les taux des impôts à l’achat varient selon les communautés autonomes. A valeur égale d’achat, un logement dans l’ancien coûtera au final 4,75 % moins cher à Madrid qu’à Barcelone, et ce à cause des impôts à payer sur la valeur du bien acquis. L’impôt sur le transfert de propriété (« Impuesto de Transmisiones Patrimoniales » ou ITP) coûte 10 % à Barcelone et 6 % à Madrid, tandis que la taxe sur la documentation juridique (« Impuesto sobre Actos Jurídicos Documentados » ou IAJD) coûte 1,5 % à Barcelone et 0,75 % à Madrid. Là aussi, le match tourne à l’avantage de Madrid !

Louer est rentable en Espagne

Un investissement locatif est généralement plus rentable en Espagne qu’en France, car les prix d’acquisition sont inférieurs, les charges moins élevées et les loyers sont moins taxés, notamment parce que la plupart des charges peuvent être déduites des revenus locatifs. Les dépenses admises en déduction sont notamment les intérêts des emprunts, les travaux, les impôts locaux, les primes d’assurance, l’amortissement du bien (égal à 3% du montant le plus élevé entre le prix d’acquisition et la valeur cadastrale). Par ailleurs, il existe aussi un abattement de 40 % en cas de location sur une durée supérieure à deux ans. A savoir : les loyers sont taxés à 19 % et les plus-values immobilières à 19 % pour les non-résidents, des taux actualisés chaque année.


Si vous souhaitez plus d’informations sur l’immobilier à Madrid et Barcelone…

Vous pouvez consultez nos dossiers sur Madrid et Barcelone.

Madrid

Madrid, la capitale espagnole attire tout type d’investisseurs :

Les plus beaux monuments de Madrid

Rentabilité du locatif à plus de … 10% à Madrid et Barcelone

Pourquoi les loyers augmentent de plus de 10% en Espagne ?

Les Trésors Architecturaux Espagnols

Le Rêve a un Prix ! Villas de Luxe à la Vente en Espagne

Les Français au Nord, les Anglais au Sud et à l’Ouest, les Allemands aux Baléares

15 Villes concentrent le quart des ventes de l’immobilier espagnol

Rendez-vous au Salon International de l’Immobilier de Madrid (SIMA)

Barcelone

Barcelone, la capitale catalane est la destination favorite des francophones.

La Crise Immobilière en Catalogne est bien là ! Vive Tabarnia !

Crise en Catalogne : les prix de l’immobilier de luxe en baisse de 20% à Barcelone ?

Crise en Catalogne : quel impact sur l’immobilier ?

Les plus beaux monuments de Barcelone

SCOOP : les prix immobiliers en baisse à Barcelone

Rentabilité du locatif à plus de … 10% à Madrid et Barcelone

Pourquoi les loyers augmentent de plus de 10% en Espagne ?

Investir dans l’Immobilier à Barcelone, un choix d’avenir

Les Trésors Architecturaux Espagnols

L’inévitable gentrification* de Barcelone et ses conséquences immobilières

Le Rêve a un Prix ! Villas de Luxe à la Vente en Espagne

Les Français au Nord, les Anglais au Sud et à l’Ouest, les Allemands aux Baléares

Acheter pour Louer, un excellent placement à Barcelone

Immoscopia : le rendez-vous de l’immobilier européen à Barcelone les 18 et 19 octobre

Les prix de l’immobilier ont augmenté de 8,8% à Barcelone !

15 Villes concentrent le quart des ventes de l’immobilier espagnol

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

Publicités
Le Monde logo acheter immobilier en Espagne

En Espagne, le littoral méditerranéen reste accessible

Les 15, 16 et 17 août, le quotidien « Le Monde » a publié une série de 3 articles sur l’immobilier en Espagne. Notre nouveau blog Acheter en Espagne est cité dans chacun de ces articles. Nous vous présentons ici le premier article traitant de l’immobilier sur le littoral méditerranéen.

Le Monde est le quotidien de référence en langue française. Le premier article traite de l’immobilier sur le littoral méditerranéen, le second de l’immobilier à Madrid et à Barcelone (nous le publierons le 23 août) et le troisième de ce qu’il faut savoir pour acheter en Espagne (nous le publierons le 24 août).

 

En Espagne, le littoral méditerranéen reste accessible

Source : Le Monde du 16 août 2018 – Par Jérôme Porier

Les prix de l’immobilier ont fortement rebondi en Espagne, mais ils restent abordables au sud de la côte méditerranéenne (1/3).

En Espagne, le souvenir de la crise s’efface peu à peu. En 2017, les prix de l’immobilier résidentiel ont rebondi de 7,6 % en moyenne. Il s’agit de la quatrième année de hausse d’affilée. L’économie espagnole va beaucoup mieux : la croissance a atteint 3,1 % en 2017, au-dessus des 3 % pour la troisième année consécutive. Cet été, la fréquentation touristique a battu des records.

La crise immobilière espagnole aura duré huit ans. « Ses stigmates restent bien visibles : entre 2007 et 2011, les prix ont été divisés par deux en moyenne », rappelle Patrick Crosset, fondateur du site acheterenespagne.fr. En 2017, 516 000 transactions ont été enregistrées dans le pays (+16,7 %). selon le notariat espagnol. On reste loin des 800 000 ventes de 2007, mais pour mesurer le chemin parcouru, il suffit de savoir que le marché était tombé à 320 000 ventes en 2011. En 2018, entre 550 000 et 600 000 transactions sont attendues.

Si les prix ont retrouvé leur sommet dans les sites les plus touristiques comme aux Baléares ou à Marbella, la célèbre station balnéaire de la Costa del Sol, ils demeurent à des niveaux inférieurs à ce qu’ils étaient il y a dix ans sur la plus grande partie du territoire. Sur un an, Madrid, Valence et Malaga progressent de 15 à 20 %, tandis que Bilbao, Séville, Cadix et Alicante affichent des hausses comprises entre 5 % et 10 %. Les prix sont stables à Barcelone en raison de l’instabilité politique en Catalogne, qui pousse les acheteurs à l’attentisme. Du côté des îles, les tarifs sont en augmentation de 10 % par an aux Canaries et de 15 % aux Baléares.

Infographie Le Monde Espagne

Les Français, premiers acheteurs avec les Britanniques

A partir de 2011-2012, les achats réalisés par des étrangers ont été les catalyseurs de la reprise. En 2017, pour la première fois, ils ont atteint la barre des 100 000 transactions, soit 20 % des acquisitions. Près de 8 600 acheteurs français auraient ainsi concrétisé un projet immobilier en Espagne l’an passé, ce qui fait d’eux les seconds acheteurs étrangers derrière les Britanniques et devant les Allemands et les Belges. Dans les îles, la proportion d’acheteurs étrangers atteint le niveau record de 40 % aux Baléares et aux Canaries.

Sur le continent, la Costa Brava et la Costa del Sol restent les destinations les plus recherchées des Français. « Quand les Allemands achètent dans les îles, les Français ciblent d’abord la Catalogne, près de la frontière française, en particulier la Costa Brava. Outre Barcelone et Sitges, ils sont nombreux à Gérone, Figueras, Roses, Lloret de Mar… », explique Caroline Zak, directrice d’Immobilier-en-espagne.com.

L’ancien village de pêcheurs de Cadaqués, où habitait Salvador Dalí, est ainsi devenu une villégiature de luxe. De par sa proximité avec Barcelone et la France, cette station balnéaire de la péninsule Cap de Creus séduit une clientèle internationale. Le prix des plus belles villas du front de mer peut monter jusqu’à 10 000 euros le mètre carré. Moins chères, Roses et Castell Platja d’Aro attirent également les étrangers.

Heureusement, il reste des sites abordables, à condition de prospecter plus au sud. A Tarragone, accessible en train rapide depuis la France, le prix du mètre carré pour une belle maison ne dépasse pas 1 100 euros, et il tombe à 933 euros à Lerida, dans l’arrière-pays, aux portes de l’Aragon.

Près d’Alicante, les prix sont doux également. « Dans le beau village d’Altea, à moins de quinze minutes de la mer en voiture, une villa de 200 mètres carrés avec piscine vaut entre 200 000 et 250 000 euros », indique Thomas Rouer, fondateur de jacheteenespagne.com.

« Plus on descend vers le sud, plus les prix sont abordables », confirme Emmanuel Virgoulay, représentant du réseau Barnes en Espagne. Depuis quelques années, les Français sont nombreux à acheter à Valence et à Alicante, deux villes qui possèdent un aéroport international, trois cents jours de soleil par an, et où il est possible d’acheter pour 2 000 à 3 000 euros le mètre carré.

Les prix très doux de l’Andalousie

« Les tarifs ont beaucoup augmenté à Valence, qui est la troisième ville espagnole, mais ils restent encore à 20 % de leur pic de 2007 », commente Ludovic Larue, responsable du réseau Athena Advisers en Espagne. Il faut compter une mise minimum de 120 000 – 130 000 euros pour un deux-pièces de 65 mètres carrés, avec souvent des travaux à prévoir. « Pour rénover un logement, il faut planifier un budget allant de 300 euros à 1 000 euros par mètre carré selon l’état du bien », précise M. Rouer.

Contrairement aux Britanniques, rares sont les acheteurs français à s’aventurer jusqu’en Andalousie, au sud de l’Espagne. A tort, car les prix y restent très accessibles : à Cadix, à Séville, à Grenade, le prix du mètre carré oscille entre 1 500 euros et 2 000 euros. A Almeria, les tarifs peuvent tomber à moins de 1 000 euros ! « A Cadix, un bel appartement de 100 mètres carrés face à la mer coûte environ 200 000 euros. C’est l’un des endroits d’Espagne où se situent actuellement les meilleures opportunités », insiste M. Crosset.

Malgré un bond de 20 % en 2017, les prix restent accessibles à Malaga, autour de 2 000 euros par mètre carré. En revanche, sa voisine Marbella devient cher, très cher. Dans le très haut de gamme, le prix du mètre carré peut atteindre 20 000 euros à Los Monteros, célèbre pour sa plage de sable blanc située à l’Est de Marbella. Sur la « Golden Mile » de Marbella, qui va du centre de la ville jusqu’à Port Banus, les villas modernes avec vue sur l’océan continuent d’attirer les riches étrangers, malgré des prix pouvant aller jusqu’à 10 000 euros le mètre carré.

Fin de l’article du Monde « En Espagne, le littoral méditerranéen reste accessible »


Si vous souhaitez plus d’informations sur l’immobilier du littoral méditerranéen…

Vous pouvez consultez Acheter en Espagne méditerranéenne… Oui ! Mais où et à quel prix ? et aussi nos autres articles sur le sujet classés par thèmes :

A. Alicante

Acheter en Espagne : Alicante

Alicante, Capitale de l’Immobilier en Espagne

A. Andalousie

Les prix en Andalousie

Séville, la Belle Andalouse… à petits prix immobiliers

Cadix, 3000 ans d’histoire et… un excellent investissement immobilier

Malaga, mer, soleil, culture et… bonnes affaires immobilières

Mojacar, entre Mer et Montagne

B. Baléares

Immobilier de Luxe : Marbella ou Ibiza ?

Les prix en Catalogne et aux Baléares

Palma de Majorque, championne de la hausse des prix en 2017

B. Barcelone

Location Touristique en Espagne : marche arrière toute !

Crise en Catalogne : les prix de l’immobilier de luxe en baisse de 20% à Barcelone ?

Les plus beaux monuments de Barcelone

SCOOP : les prix immobiliers en baisse à Barcelone !

Rentabilité du locatif à plus de … 10% à Madrid et Barcelone

Investir dans l’Immobilier à Barcelone, un choix d’avenir

L’inévitable gentrification de Barcelone et ses conséquences immobilières

Acheter pour Louer, un excellent placement à Barcelone

C. Cadix

Cadix, 3000 ans d’histoire et… un excellent investissement immobilier

C, Catalogne

Empuriabrava, une Venise francophone ?

Les prix en Catalogne et aux Baléares

La Crise Immobilière en Catalogne est bien là ! Vive Tabarnia !

Les News Immobilières de Novembre 2017 en Espagne – Spécial Crise en Catalogne

Crise en Catalogne : les prix de l’immobilier de luxe en baisse de 20% à Barcelone ?

Crise en Catalogne : quel impact sur l’immobilier ?

I. Ibiza

Immobilier de Luxe : Marbella ou Ibiza ?

M. Malaga

Location Touristique en Espagne : marche arrière toute !

Malaga, mer, soleil, culture et… bonnes affaires immobilières

M. Marbella

Immobilier de Luxe : Marbella ou Ibiza ?

M. Marinas (littoral méditerranéen)

Empuriabrava, une Venise francophone ?

P. Palma de Majorque

Location Touristique en Espagne : marche arrière toute !

Palma de Majorque, championne de la hausse des prix en 2017

P. Prix sur le littoral méditerranéen

Acheter en Espagne méditerranéenne… Oui ! Mais où et à quel prix ?

Les prix en Andalousie

Les prix dans la Communauté Valencienne et à Murcia

Les prix en Catalogne et aux Baléares

V. Valence

Location Touristique en Espagne : marche arrière toute !

Les prix dans la Communauté Valencienne et à Murcia

Immobilier en Espagne : les bonnes affaires de Valence !

 

En Espagne, le littoral méditerranéen reste accessible

___________________________________


Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

 

Les News de l’Immobilier Espagnol en Août 2018

Notre Chiffre du Mois : 23 milliards €

Info des news de l’immobilier : 23 milliards €, c’est la valeur des actifs des 2 premières Socimi.

Chaque mois, nous vous présentons les news de l’immobilier les plus récentes

 

Le succès des Socimi !

Les 2 premières SOCIMI (Société d’Investissement Immobilier Cotée) espagnoles en 2018 sont Merlin Properties (11.8 Mds € d’actifs immobiliers) et Colonial (11,2 Mds €) : elles gèrent 5 fois plus d’actifs en valeur qu’en 2015. Loin derrière on trouve Hispania (2,8 Mds €) et Lar Espana (1,6 Mds €). Les SOCIMI ont été créés en 2013 par le Ministère des Finances sur le modèle des Reit (Real Estate Investment Trust) : exonération d’impôt sur les sociétés, cotisation en Bourse, distribution de 80% des dividendes. Ces sociétés louent leurs biens immobiliers, des bureaux, des centres et des locaux commerciaux, des hôtels, des entrepôts logistiques ou des logements.

 

Deux mois consécutifs de baisse des prix à Barcelone

Selon Idealista, cela fait deux mois de suite que les prix mensuels de l’immobilier résidentiel sont en baisse à Barcelone : -0,3% de juin à juillet après -0,2% de mai à juin… alors que sur ces deux mois, ils augmentaient de 3% à Valence, 2,8% à Madrid ou à Malaga, 2,7% à Alicante ou 1,8% à Séville. Sur une année, le contraste est encore plus important : à peine +2,1% de hausse à Barcelone quand Madrid fait +21,9%, Malaga +19,9%,  et Valence +15,2%. L’incertitude liée à la crise catalane fait que (1) les investisseurs immobiliers étrangers délaissent la capitale catalane au profit des autres grandes villes espagnoles, et (2) des propriétaires étrangers et espagnols décident de vendre leurs biens pour racheter en dehors de la Catalogne. Moins de demandes immobilières à Barcelone et une offre qui augmente génèrent naturellement une baisse des prix dans la capitale catalane. A noter que les prix des loyers à Barcelone enregistrent aussi une baisse annuelle de 3,4% en juin.

 

Louer en août 2018 coûte 8% de plus qu’en 2017

Selon le site immobilier Rentalia, la location touristique sur le littoral espagnol en août coûte en moyenne 31 € par personne et par nuit, soit 8,3% de plus que l’année dernière. Les 6 côtes les plus chères sont celles d’Ibiza (77 €/p/n en hausse de 26% !), de Mallorca (47 €/p/n, +5%), du Guipuscoa (45 €/p/n, +4%), de Barcelone (41 €/p/n, +15%), de Minorque (40 €/p/n, +6%) et Lanzarote (37 €/p/n, +18%). Les 6 côtes les moins chères sont celles de La Corogne (18 €/p/n, +3%) de Lugo (19 €/p/n, 0%), de Murcia (22 €/p/n, +5%), de Pontevedra (22 €/p/n, -3%), de Huelva (22 €/p/n, +3%) et des Asturies (23 €/p/n, -9%). Un couple avec deux enfants paiera presque 2200 € pour une semaine à Ibiza mais seulement 500 € pour La Corogne.

 

Barcelone dans le Top 20 mondial des villes les plus chères avec Airbnb

Bloomberg a classé plus d’une centaine de grandes villes mondiales par coût des locations Airbnb pour une nuit. Barcelone apparaît en 20ème position avec 151 $, pas si loin derrière Miami, première ville de la liste avec 205$. Si on se limite aux villes européennes, Barcelone est en 5ème position derrière Amsterdam (178 $), Edimbourg (166 $), Londres (154 $) et Dublin (152 $).

 

La Mairie de Madrid adopte sa loi sur les logements touristiques

Nous vous en avions parlé dans un article de mai 2018 (« Location Touristique en Espagne : marche arrière toute ! »), la Mairie de Madrid a adopté fin juillet le Plan spécial de régulation des appartements touristiques dans le centre de Madrid (« Plan Especial de Regulación de los pisos turísticos en los barrios centrales de Madrid »). Ce plan divise la ville en 3 zones, en fonction de la saturation en logements touristiques, et interdit les logements touristiques qui n’ont pas une entrée particulière.

 

Réformer dans le luxe peut rapporter 65% de plus !

Selon une étude du réseau immobilier Barnes Spain, réformer un appartement de luxe dans les zones privilégiées de Madrid ou Barcelone peut valoriser le bien de 65%. Ainsi un logement de 200 m2 dans ces zones qui vaudrait 1,2 millions € pourrait se vendre jusqu’à 2 millions € après une réforme. Cela s’explique par une forte demande de logement neuf ou réformé dans le marché de l’immobilier de luxe.

 

La SAREB met sur le marché 4200 logements

La SAREB, la banque qui a récupéré après la crise les actifs immobiliers toxiques du secteur bancaire espagnol, a mis sur le marché 4200 logements d’une ou deux chambres à un prix moyen de 85.000 €. Un quart des logements de ce parc coûtent moins de 60.000 €. Les deux-tiers des logements sont localisés dans la région de Murcie (1199 unités), en Catalogne (677), dans la Communauté Valencienne (639) et en Andalousie (405).

 

8000 entreprises de plus dans l’immobilier

Selon l’Institut de la Statistique espagnol (INE), le nombre d’entreprises du secteur immobilier a augmenté de 8000 unités en 2018, passant à 177.000. C’est 48.000 de plus qu’en 2013, année de retour à la croissance du secteur, et 59.000 de plus depuis 2008, année de la crise immobilière. La grande majorité se dédie à la location immobilière (125.000).

 

Sabadell vend 9,1 milliards € d’actifs immobiliers à Cerberus

Nouvelle opération dans le secteur immobilier en Espagne. Sabadell a conclu un accord avec Cerberus pour la vente de presque tout son actif immobilier, d’une valeur brute de 9,1 milliards d’euros. Il a été évalué à 3,9 milliards d’euros, soit une réduction de 57 sur sa valeur brute. Cerberus poursuit ainsi ses acquisitions immobilières en Espagne après l’acquisition fin 2017 de 80% des activités immobilières de BBVA pour 4 milliards €.

 

___________________________________

Vous voulez acheter un appartement ou une villa en Espagne pour y habiter, en faire votre résidence secondaire, ou réaliser un investissement locatif, nous pouvons vous conseiller, contactez-nous :

par mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier 

ou encore remplissez le formulaire en bas de page

Nous entrerons en contact avec vous pour vous donner les meilleurs conseils et trouver la villa ou l’appartement qui correspond à vos souhaits.

___________________________________

Toutes les News de l’Immobilier en Espagne depuis Octobre 2016.

Les News de l’immobilier en 2018

Les News Immobilières de Juillet 2018

Les News Immobilières de Juin 2018

Les News Immobilières de Mai 2018

Les News Immobilières d’Avril 2018

Les News Immobilières de Mars 2018

Les News Immobilières de Février 2018

Les News Immobilières de Janvier 2018

 

Retrouvez ici toutes les News de l’Immobilier de 2016 à 2018.

 

 

Les News de l’Immobilier Espagnol en Juillet 2018

Notre Chiffre du Mois : -0,2%

Info des news de l’immobilier : c’est la baisse des prix enregistrée à Barcelone entre mai et juin

Chaque mois, nous vous présentons les news de l’immobilier les plus récentes

 

Nouvelle baisse des prix à Barcelone en juin !

Les conséquences de la crise politique catalane se font encore ressentir : selon Idealista, les prix de l’immobilier à Barcelone ont baissé de 0,2% de mai à juin… alors que sur la même période, ils augmentaient de 1,8% à Madrid, 1,3% à Séville ou 1,2% à Malaga. Sur une année, le contraste est encore plus important : +3,5% de hausse à Barcelone quand Madrid fait +23,4%, Malaga +22,3%,  et Valence +14,9%. Ce sont surtout les investisseurs immobiliers étrangers qui délaissent la capitale catalane au profit des autres grandes villes espagnoles. Moins de demandes immobilières à Barcelone génèrent naturellement une baisse des prix.

 

Permis de construire en hausse de 23% à fin avril

Selon le Ministère du Logement, le nombre de nouveaux permis de construction est en très nette hausse sur les quatre premiers mois de 2018 avec 30.566 unités, soit + 22,9% de plus que sur la même période de 2017. Si cette tendance continue, il pourrait y avoir plus de 90.000 permis accordés sur l’année 2018, le chiffre le plus haut depuis 2010

 

News de Barcelone : 30% des nouveaux logements destinés au social

La Maire de Barcelone Ada Colau a obtenu du Conseil Municipal que les promoteurs réservent 30% des logements de leurs nouveaux projets immobiliers au secteur social. Cette mesure devrait entrer en vigueur dès l’automne prochain, et générer 300 à 400 logements sociaux par an. L’Association des Promoteurs de Catalogne (APCE) a dénoncé cette mesure en justice, car elle considère qu’elle « entrave son activité ». A l’inverse, les associations de locataires espèrent que cette mesure fera tâche d’huile dans les autres villes espagnoles.

 

12 fois plus d’acheteurs belges en 10 ans

6000 familles belges ont acquis un logement en Espagne en 2017,… 12 fois plus qu’en 2007 ! C’est la croissance la plus forte de toutes les clientèles étrangères. Ils sont attirés par le sud méditerranéen de l’Espagne, en particulier la région d’Alicante, de Malaga, d’Almeria ou de Murcia, où les prix sont presque deux fois moins chers qu’en Belgique avec presque deux fois plus de soleil !

 

Le boom immobilier durera au moins jusqu’en 2020

Les professionnels de l’immobilier espagnol s’accordent à dire que les années 2018, 2019 et certainement 2020 seront encore des années fastes pour le secteur avec de nouveaux records de vente, mais une croissance plus modérée. Ils reconnaissent aussi qu’il y a des zones à Madrid ou Barcelone où investir devient plus difficile. Mais dans d’autres régions d’Espagne, il y a encore de très bons investissements à réaliser. Les risques immobiliers pourraient provenir de l’étranger : forte hausse du prix du pétrole ou des taux d’intérêt, ou encore la chute des prix de l’immobilier à Londres, ce qui entraînerait la fuite des fonds internationaux du marché européen.

 

Projet de Méga-Hôtel de luxe dans le port de Malaga

Le conseil municipal de Malaga a approuvé la modification du Plan d’occupation des sols pour permettre la construction d’un hôtel de luxe de 150 mètres de haut dans le port de la ville. Le promoteur de l' »Hotel Suites Málaga Port » est Andalusian Hospitality II, propriété de l’investisseur qatari Abdullah Al Darwish. La surface de construction autorisée est de 45.000 m2 sur un plancher de 15.595 m2. Le futur hôtel proposera 352 chambres et fera partie des hébergements hôteliers les plus luxueux de la Méditerranée. Il comprendra aussi un centre commercial et un centre de loisirs. L’investissement du projet s’élève à 116 millions d’euros et son inauguration est prévue en 2023.

 

Caixabank vend 80% de ses actifs immobiliers à Lone Star

CaixaBank a vendu 12.800 millions d’euros d’actifs immobiliers au fonds d’investissement américain Lone Star et 100% du capital de Servihabitat, ce qui en fait l’une des transactions les plus importantes de l’année sur le marché. Caixabank conservera 20% de son activité immobilière.

 

Torbel Investments, une nouvelle Socimi de 2500 biens immobiliers

La société d’investissement immobilier (Socimi) Torbel deviendra dans les prochains jours la quatrième que le fonds Blackstone apporte au marché espagnol après Fidere, Albirana et Corona. Torbel possède près de 2 500 actifs immobiliers, pour une valeur marchande de 210 millions d’euros répartis essentiellement entre Madrid, la Catalogne et la Comunidad Valenciana. Torbel est devenue la 53ème Socimi du marché boursier espagnol.

 

Investissements immobiliers en hausse de 14% au second trimestre

L’investissement immobilier direct en Espagne a atteint 2.400 millions d’euros au deuxième trimestre 2018, un chiffre en hausse de 14% par rapport à 2017, et comparable à celui du premier trimestre 2018 (2450 millions). Le secteur le plus porteur est le commercial avec 950 millions d’euros, suivi de peu par le segment résidentiel avec 870 millions d’euros.

___________________________________

Vous voulez acheter un appartement ou une villa en Espagne pour y habiter, en faire votre résidence secondaire, ou réaliser un investissement locatif, nous pouvons vous conseiller, contactez-nous :

par mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier 

ou encore remplissez le formulaire en bas de page

Nous entrerons en contact avec vous pour vous donner les meilleurs conseils et trouver la villa ou l’appartement qui correspond à vos souhaits.

___________________________________

Toutes les News de l’Immobilier en Espagne depuis Octobre 2016.

Les News de l’immobilier en 2018

Les News Immobilières de Juin 2018

Les News Immobilières de Mai 2018

Les News Immobilières d’Avril 2018

Les News Immobilières de Mars 2018

Les News Immobilières de Février 2018

Les News Immobilières de Janvier 2018

Les News de l’immobilier en 2017

Les News Immobilières de Décembre 2017

Les News Immobilières de Novembre 2017 – Spécial Crise en Catalogne

Les News Immobilières d’Octobre 2017

Les News Immobilières de Septembre 2017

Les News Immobilières d’Août 2017

Les News Immobilières de Juillet 2017

Les News Immobilières de Juin 2017

Les News Immobilières de Mai 2017

Les News Immobilières d’Avril 2017

Les News Immobilières de Mars 2017

Les News Immobilières de Février 2017

Les News Immobilières de la Quinzaine (Jan. 2017 II)

Les News Immobilières de la Quinzaine (Jan. 2017 I)

Les News de l’immobilier en 2016

Les News Immobilières de la Quinzaine (Dec. 2016 II)

Les News Immobilières de la Quinzaine (Dec. 2016 I)

Les News Immobilières de la Quinzaine (Nov. 2016 II)

Les News Immobilières de la Quinzaine (Nov. 2016 I)

Les News Immobilières de la Quinzaine (Oct. 2016 II)

Retrouvez ici toutes les News de l’Immobilier.

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

 

 

Les News Immobilières de Juin 2018 en Espagne

Notre Chiffre du Mois : 3,2 millions €

C’est le prix que s’est vendue… une île des Baléares !

Chaque mois, nous vous présentons

les informations les plus récentes

sur l’Immobilier en Espagne

 

Une île des Baléares vendue pour… 3,2 millions € !

L’Archipel des Baléares ne se limite pas aux 4 îles que vous connaissez, Majorque, Minorque, Ibiza et Formentera. Il y a aussi des îlots comme l’Isla del Aire, l’Isla de Espardell, les îlots d’Espalmador, de Tagomago, de Cabrera, de Conillera, La Dragonera  et de plus petits encore comme la Isla de Colom distante d’environ 200 m de l’île de la côte nord-est de Minorque. C’est ce dernier îlot qui s’est vendu 3,2 millions € à l’homme d’affaires américain d’origine cubaine Alex Meruelo. Sa superficie est de 583.000 m2 et tout son territoire fait partie du Parc Naturel de S’Albufera. Il présente deux belles plages de sable fin, abritées, le long de sa côte ouest, en face de la côte minorquine. L’île avait été mise à prix à 5,7 millions € en 2010 par les anciens propriétaires ; elle avait été acquise aux enchères par cette famille en 1904 pour 7.850 pesetas de l’époque (réactualisé, ça représenterait environ 50.000 € aujourd’hui). L’Ile compte deux maisons, l’une du 18ème siècle de 100 m2, et l’autre en bois plus récente.

 

Les étrangers ont acheté plus de 100.000 logements en Espagne en 2017, un record

Selon le Conseil du Notariat, les étrangers (résidents et non-résidents) ont acquis 100.095 logements en Espagne, soit près de 19% du parc immobilier vendu cette année en Espagne, et 14% de plus qu’en 2016. A noter que ce volume d’achat est un record pour la clientèle étrangère et que 53% des acheteurs étrangers sont des résidents. Les étrangers ont privilégié, comme les années précédentes, les îles et la zone littorale méditerranéenne : dans certaines provinces, ils représentent plus de 40%, voire la moitié des acheteurs, comme à Alicante. Les principaux acheteurs sont d’abord Britanniques (14% des achats étrangers, surtout dans le sud), puis Français (9%, surtout en Catalogne), Allemands (8%, très présents aux Baléares), Roumains (7% presque tous résidents), Belges (6%), Marocains, Suédois et Chinois (5% chacun). Dans l’un de nos prochains articles, nous ferons une étude complète sur ce sujet.

 

Marché immobilier résidentiel en Espagne : 74 milliards € en 2017

Selon le Ministère du Développement, le marché de la vente de logements résidentiels en Espagne en 2017 a représenté 73.850 millions d’euros, un chiffre supérieur de 21% à 2016. C’est aussi le plus élevé depuis 2010 (80.600 millions d’euros) et le double de celui enregistré en 2013, l’annus horribilis du secteur, avec 38.100 millions d’euros. Cela représente 532.000 transactions immobilières, un chiffre qui dépasse de loin les 458.000 en 2016 et 300.500 de 2013. L’immobilier neuf représente moins de 20% de ce marché. Le volume de transactions le plus élevé est à Madrid puis en Catalogne.

 

En avril, hausse des transactions de 11,6% et baisse des prix de 0,9%

Le Conseil du Notariat a recensé 48.415 logements vendus en avril, soit une hausse de 11,6% par rapport à avril 2016. En parallèle, le prix du mètre carré a baissé de 0,9% sur la même période. En données corrigée des variations saisonnières, la hausse des ventes n’est plus que de 5,3%. Le nombre de prêts hypothécaires pour l’acquisition d’un logement a augmenté de 20,4% et le montant moyen de ces prêts est de 137.000 euros (-3,3%). Le pourcentage de logements financés par un prêt hypothécaire est de 47% et le montant du prêt représente en moyenne 75% du prix.

 

Malaga vers une année immobilière record en 2018

Selon Savills Aguirre Newman, les transactions immobilières devraient atteindre un niveau record en 2018 à Malaga avec plus de 20.000 ventes. Depuis 2 ans, Malaga exerce une forte attractivité sur les promoteurs immobiliers et les fonds d’investissement. Le secteur de l’immobilier et de la construction progresse plus rapidement à Malaga qu’à Séville, capitale de l’Andalousie, avec, en 2017, un total de 5.236 logements commencés à Malaga contre 2 980 à Séville, et 2 580 logements achevés à Malaga contre 1 511 à Séville.

 

Les prix des loyers en hausse de 12,6% en mai à Valence

Selon le site immobilier Fotocasa, les prix des locations à Valence ont enregistré une hausse de 12,6% en mai 2017 par rapport à mai 2016. Mais le prix moyen du m2 loué de 6,50 €, est toujours inférieur de 20% au maximum de 2007 à 8,10 €. Les quartiers de Valence où les hausses de loyers sont les plus élevées sont Benimaclet (+23%), Poblats Marítims (+17%), Algirós (+16%) et Patraix (+14%). Cette situation est complètement différente dès qu’on s’éloigne de Valence où la hausse des prix est beaucoup plus faible.

 

Testa acquiert 1 329 logements immobiliers de CaixaBank pour 207 millions €

La société cotée d’investissement immobilier (socimi) Testa Residencial a acquis 1329 logements de BuildingCenter, une filiale immobilière du groupe CaixaBank, pour 207 millions d’euros. Se basant sur les contrats de location en cours (92% du parc acquis), la socimi estime que ces logements dégageront un revenu annualisé de 8,5 millions € à partir du 1er juin.

 

Hausse de 9,5% du nombre de visiteurs à la Foire Immobilière de Madrid 

Le Salon Immobilier de Madrid (Sima) a fermé ses portes le 3 juin avec une hausse de 9,5% du nombre de visiteurs par rapport à l’édition de 2017. Le Sima, qui a fêté sa XXème édition, a augmenté la surface d’exposition de 12%, à 14.500 mètres carrés, et de 13% le nombre d’exposants, à près de 300.

 

Garantify, un outil indispensable pour les agences et les propriétaires

La start-up barcelonaise Garantify a mis en place le premier certificat de solvabilité des futurs acheteurs ou locataires immobiliers. L’entreprise analyse une série de données transmises par le client et émet un certificat correspondant à sa réelle capacité financière. Un gain de temps pour les agences immobilières qui peuvent proposer des biens qui correspondent au client. Et une sécurité pour les propriétaires qui bénéficient d’une garantie de paiement avec le second produit de l’entreprise, une assurance contre les impayés.

 

Et voici le modèle de déclaration 179 pour contrôler les locations touristiques

Le Ministère des Finances a créé le modèle de déclaration numéro 179 que tous les intermédiaires doivent présenter chaque trimestre pour les locations touristiques, qu’elles soient privées ou professionnelles. Le modèle a été publié au Journal Officiel et établit le type de données à fournir et à quelle fréquence, ainsi que l’objet de cette fiscalisation : prévenir la fraude fiscale dans une activité en forte croissance, et ce parallèlement à la réglementation mise en place par les grandes villes. Toutes les personnes et les entreprises qui fournissent un service d’intermédiation à des fins touristiques, que ce soit à titre onéreux ou gratuit, sont concernées.

___________________________________

Vous voulez acheter un appartement ou une villa en Espagne pour y habiter, en faire votre résidence secondaire, ou en faire un investissement locatif, nous pouvons vous conseiller, contactez-nous :

par mail à espagnimmo@yahoo.com 

ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier 

ou encore remplissez le formulaire en bas de page

Nous entrerons en contact avec vous pour vous donner les meilleurs conseils et trouver la villa ou l’appartement qui correspond à vos souhaits.

___________________________________

Les NEWS précédentes de l’Immobilier en Espagne :

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

 

Les News Immobilières de Mai 2018 en Espagne

Notre Chiffre du Mois : +2,5%

C’est la hausse moyenne des prix des logements à Madrid pour le seul mois d’avril

Chaque mois, nous vous présentons

les informations les plus récentes

sur l’Immobilier en Espagne

 

Hausse des prix des logements de 0,7% en avril

Selon le portail immobilier Idealista, les prix des logements ont augmenté en moyenne de 0,7% en avril (par rapport à mars). La Communauté autonome dont les prix augmentent le plus en 1 mois est La Rioja (+3,7%) alors que 3 communautés ont des prix à la baisse : le Pays Basque (-0,1%), Estrémadure (-0,3%) et Castille-La Manche (-0,8%). Au niveau des grandes villes, c’est Madrid qui enregistre la hausse la plus importante (+2,5%), loin devant Barcelone (+1%) toujours impacté par la crise catalane mais qui conserve les prix les plus hauts d’Espagne à 4.376 euros/m2, devant Saint-Sébastien (4.140 euros/m2) et Madrid (3.630 euros/m2).

 

BBVA Research prévoit une hausse des prix de 5% en 2018

BBVA Research prévoit que les prix du logement augmenteront de 5% en 2018, la moitié de ce qu’ils avaient augmenté 2017. BBVA table sur 570.000 transactions en 2018, soit 7% de plus qu’en 2017, une croissance beaucoup plus modérée que les +16,3% de 2017 par rapport à 2016. Selon l’institut, le marché immobilier de la Catalogne a été touché par l’incertitude politique : les ventes ont été inférieures de 5,4% aux prévisions et les demandes de permis de 8,6%.

Notre point de vue : contrairement à la prévision de BBVA, nous pensons que la hausse des prix sera encore de 10% cette année

 

De plus en plus de locataires à Barcelone

Le conseil municipal de Barcelone a présenté les résultats d’une enquête socio-démographique de la ville, permettant d’obtenir une véritable photographie du parc de logements de la ville et de leurs occupants. Les données révèlent que 38,2% des 1,7 millions de résidents de Barcelone vivent dans un logement en location, alors qu’en 2011 ils n’étaient que 30% ! Les quartiers où il y a le plus de propriétaires sont Pedralbes, Sant Marti et Horta Guinardo. Le coût moyen par logement est très similaire entre hypothèque et loyer : alors que le coût moyen de l’hypothèque est de 672 €, pour le loyer il est légèrement plus faible à 659 euros.

 

La Catalogne a la plus faible croissance des investissements étrangers 

Selon l’association des notaires (« Centro de Información Estadística del Notariado« ), le second semestre 2017 a vu une augmentation de 14% du nombre d’étrangers acquérant un logement en Espagne. Les plus fortes croissances sont en Estrémadure (+55%), Cantabrie (+38%) et Navarre (+34%), mais les chiffres absolus de ces régions sont faibles. Parmi les Communautés Autonomes avec une demande étrangère importante en volume, les achats de logements par des étrangers son en hausse de +25% dans la Communauté de Madrid, +20% dans la Communauté Valencienne, +13% en Andalousie, +9% aux Canaries, +5% aux Baléares et seulement +2,5% en Catalogne (et même -8% par rapport au premier semestre 2017), qui est la région espagnole qui enregistre la plus faible croissance relative. Rappelons qu’au premier semestre 2017, la hausse avait été de 20% en Catalogne par rapport au même semestre 2016 ! Le constat est clair : la situation politique instable en Catalogne a détourné un nombre important d’investisseurs étrangers vers d’autres régions et notamment Madrid et Valence. Nous annoncions ce transfert d’investissement dès juillet 2017 et nous le confirmions début octobre 2017. Pour le seul 4ème trimestre, nous l’estimons à environ 200 millions €.

 

Vers une restriction des logements touristiques à Madrid et à Valence

Madrid va interdire les appartements touristiques qui n’ont pas d’entrée indépendante, ce qui condamnent à l’interdiction plus de 90% du parc de logements touristiques de la capitale espagnole. Dans le cas de Valence, les appartements touristiques seront limités aux rez-de-chaussée et aux premiers étages ; là aussi, la majorité des locations touristiques disparaîtront.

 

Nombre de logements achevés en hausse de 22%

En janvier et février 2018, 8.723 logements ont été achevés, ce qui représente une augmentation de 22,4% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette évolution confirme le retour à la hausse enregistré en 2017, où le nombre de logements terminés avait augmenté de 36% par rapport à 2016, et ainsi interrompu 9 années consécutives de chutes. Depuis le pic de 2007 (641.000 logements achevés), ce chiffre a chuté de… 91%.

 

La fin de la crise ressuscite les méga-projets immobiliers

La récupération immobilière fait réapparaître les méga-projets immobiliers qui avaient été abandonnés. C’est le cas du gratte-ciel In Tempo à Benidorm (200 mètres de haut, soit les 2/3 de la Tour Eiffel) arrêté à 93% de la construction et que le fonds Strategic Value Partners (SVPGlobal) a repris pour le terminer et commercialiser ses 269 logements. C’est aussi le cas des 165.000 m2 de terrain constructible libérés par la mairie d’Alicante fin 2017 pour la construction de 1200 logements par le promoteur TM Grupo Inmobiliaria.

 

Safti se lance en Espagne et recherche des conseillers immobiliers

Safti est le réseau de mandataire numéro 1 en notoriété en France avec plus de 2000 conseillers du réseau présents partout dans l’hexagone qui gèrent les projets immobiliers de leurs clients acquéreurs et vendeurs. Safti a décidé de s’implanter en Espagne et recherche des conseillers immobiliers dans toute la péninsule ibérique. Que vous soyez espagnol ou étranger (français, belge, suisse, britannique,etc), expérimenté ou non, vous pouvez, après une formation interne (elles auront lieu à Barcelone, Madrid, Séville et Valence), devenir conseiller immobilier pour Safti en Espagne. Si cette offre vous intéresse, envoyez nous un mail à espagnimmo@yahoo.com  ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier ou encore remplissez le formulaire en bas de page. Nous entrerons en contact avec vous pour vous expliquer la démarche à suivre.

 

Tout sur l’Immobilier espagnol… à Paris le 24 mai !

Le jeudi 24 mai de 19h à 21h, une réunion d’information sur l’investissement dans l’immobilier résidentiel en Espagne se tiendra à Paris, 16 rue d’Antin, à l’Hôtel des États-Unis Opéra . Elle traitera de tous les thèmes liés à l’achat d’un bien en Espagne : les zones où acheter, la procédure d’achat, le financement, les impôts et frais, les pièges les plus fréquents, l’accompagnement par un chasseur immobilier, etc. Si vous avez un projet d’achat ou si vous voulez simplement vous informer sur l’immobilier en Espagne, et si vous êtes en région parisienne, n’hésitez pas, l’entrée est gratuite et l’inscription, obligatoire, se fait par mail à info@jacheteenespagne.com ou sur le site jacheteenespagne.

___________________________________

Vous voulez acheter un appartement ou une villa en Espagne pour y habiter, en faire votre résidence secondaire, ou en faire un investissement locatif, nous pouvons vous conseiller, contactez-nous :

  1. par mail à espagnimmo@yahoo.com 
  2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier 
  3. ou encore remplissez le formulaire en bas de page

Nous entrerons en contact avec vous pour vous donner les meilleurs conseils et trouver la villa ou l’appartement qui correspond à vos souhaits.

___________________________________

Les NEWS précédentes de l’Immobilier en Espagne :

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________

 

 

Les News Immobilières d’Avril 2018 en Espagne

Notre Chiffre du Mois : +21%

C’est l’augmentation du prix des logements à Madrid en à peine 1 an !

Chaque mois, nous vous présentons

les informations les plus récentes

sur l’Immobilier en Espagne

 

 

Hausse spectaculaire du prix des logements à Madrid à… +21 % en 1 an !

Selon le site immobilier Idealista, Madrid vit une hausse inédite des prix à la vente des logements, +21,3%, avec dans certains quartiers – Centro, Salamanca, Retiro et Chamberí – des prix qui sont déjà supérieurs aux prix de la bulle immobilière d’il y a 10 ans. Au premier trimestre seulement, la hausse des prix a été de 7,8%, du jamais vu à cette période à Madrid. Le prix moyen par m2 se situe à 3540 €. Pendant ce temps, la hausse à Barcelone est 4 fois inférieure sur l’année (+5,1%) et 6 fois inférieure sur le trimestre (+1,2%). Le risque indépendantiste catalan a effrayé et dévié des investisseurs étrangers vers la capitale madrilène, dont les prix ont explosé. La désaffection pour la Catalogne, et en particulier Barcelone, a aussi profité à Palma de Majorque (prix en hausse de 29% en 1 an) , Malaga (+21%) et dans une moindre mesure à Valence (+13%) et Alicante (+9%).

 

Parallèlement, les prix des loyers sont en hausse de 8% dans la capitale espagnole !

Le prix moyen des loyers dans la capitale espagnole est en hausse constante, de 2,7% sur le premier trimestre 2018 et de 7,8% en un an. (+39% en 4 ans). Cette très forte hausse est due à la conjonction de plusieurs facteurs :

  • tout d’abord la récupération économique en Espagne (les 3 dernières années à plus de 3% de croissance annuelle),
  • l’augmentation de la demande nationale (générée par des prix trop élevés à l’achat pour les ménages espagnols),
  • la forte attractivité de Madrid pour les étrangers, qui a supplanté Barcelone après le risque politique catalan
  • la rareté de l’offre (les nouvelles promotions immobilières sont encore rares)
  • la multiplication du locatif touristique, surtout dans le centre-ville

 

Les loyers étudiants en hausse de 25% à Valence

La forte inflation du prix des loyers atteint aussi Valence et, combinée avec la pénurie d’offre, elle provoque, selon la plateforme étudiante Uniplace, une hausse de 25% du prix des chambres pour étudiant, qui passe de 256 € par mois en 2016 à 320 euros en 2017. Les prix des chambres étudiantes les plus élevés en Espagne sont à Barcelone (461 €) et à Madrid (456 €).

 

Très forte hausse des transactions immobilières en Espagne et… chute en Catalogne !

Le Notariat espagnol (Consejo General del Notariado) note une très forte hausse du nombre des transactions immobilières résidentielles à +11% fin 2017 par rapport à fin 2016. Dans 3 régions, la hausse est même supérieure à 30% : pour Castille-La Mancha (+39%), Madrid (+34%) et Cantabrie (+32%). Sur la même période, les notaires enregistrent une chute de 7,5% des transactions en Catalogne, qu’ils attribuent à l’instabilité politique générée par le processus indépendantiste.

 

18,5 millions de résidences principales en Espagne

Selon l’INE (l’institut national de la statistique en Espagne), le nombre de résidences principales en Espagne est de 18.472.000 au début de l’année 2018, avec en moyenne 2,5 occupants par logement. Plus de 14 millions des foyers (76% du total) sont propriétaires de leur logement ; c’est beaucoup plus qu’en Suisse (40%), en France (60%) ou en Belgique (73%). Parmi eux, 5 millions ont encore une hypothèque en cours. L’INE recense aussi 6 millions de résidences secondaires.

 

L’ « Opération Chamartin » : 2.660.000 mètres carrés à construire à Madrid

Un accord a été conclu entre la municipalité de Madrid et le promoteur privé Distrito Castellana Norte pour le lancement de l’ «Opération Chamartin». Plus de 2.600.000 mètres carrés à construire, dont plus d’un million seront destinés à un usage résidentiel, environ 10.500 logements, dont 20% en habitat social.

 

Blackstone veut créer un géant hôtelier espagnol

Le fonds américain Blackstone, dont George Soros est actionnaire à 17%, ne se satisfait pas d’être propriétaire du plus gros parc de logements en Espagne, il étudie aussi la possibilité d’acquérir la Socimi Hispania (46 hôtels, 13.000 chambres) pour créer un géant hôtelier, avec 60 hôtels et 17.000 chambres.

 

2500 millions d’investissements immobiliers au T1 2018

L’Espagne a maintenu son attractivité immobilière avec 2,5 milliards d’investissements au premier trimestre 2018, un niveau stable par rapport à 2017. Toujours leader le secteur immobilier du commerce de détail, avec en particulier la vente de 14 locaux commerciaux de Inditex pour 370 millions d’euros au fonds allemand Deka. Dans le secteur résidentiel, il faut noter l’achat d’un portefeuille de 1.500 logements par Testa à Caixabank pour un montant de 228 millions d’euros.

 

Banco Sabadell vendrait pour 7,5 milliards de créances immobilières « douteuses »

Banco Sabadell discute de la vente de deux portefeuilles de créances immobilières douteuses d’une valeur de 7,5 milliards d’euros. Une première opération porterait sur la vente pour cinq milliards d’euros de créances douteuses immobilières, la seconde serait d’un montant de 2,5 milliards d’euros touchant pour l’essentiel à des actifs saisis. Les négociations n’en sont qu’au début, et Alantra est la banque conseil de Sadabell pour ces deux opérations.

 

La filiale immobilière de Toys’R’Us Iberia en faillite

Le Tribunal de Commerce de Madrid a déclaré la faillite de Toys’R’Us Iberia Real Estate, appartenant à Toys’R’Us Iberia, propriétaire de 26 immeubles, avec un «trou» financier de 630 millions d’euros. Concrètement, la filiale immobilière de Toys’R’Us Iberia présente un passif de 781 millions d’euros et un actif de 151 millions d’euros. Le groupe Toys’R’Us est plongé dans une crise mondiale, il s’est financé sur les marchés à hauteur de 957 millions de dollars (773 millions d’euros), et Toys’R’Us Iberia Real Estate est caution solidaire.

 

___________________________________

Vous voulez acheter un appartement ou une villa en Espagne pour y habiter, en faire votre résidence secondaire, ou en faire un investissement locatif, nous pouvons vous conseiller, contactez-nous :

  1. par mail à espagnimmo@yahoo.com 
  2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier 
  3. ou encore remplissez le formulaire en bas de page

Nous entrerons en contact avec vous pour vous donner les meilleurs conseils et trouver la villa ou l’appartement qui correspond à vos souhaits.

___________________________________

Les NEWS précédentes de l’Immobilier en Espagne :

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

3 moyens pour le faire :

1. envoyez un mail à espagnimmo@yahoo.com 

2. ou rédigez un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

3. ou remplissez le formulaire ci-dessous

___________________________________