L’Espagne, c’est la « France heureuse » : 9 conseils pour une installation réussie

L’Espagne, c’est la « France heureuse ». Soleil, joie de vivre, beauté des paysages, alcool et bonne bouffe font que, malgré la crise, on se porte bien au-delà des Pyrénées. Il est donc temps de faire ses valises et, de ne pas oublier le camembert, mais aussi de suivre ces quelques petits conseils pour vous installer dans votre nouveau logement en Espagne.

1. Choisir une région
Vous vous êtes décidé à lever le camp, mais vous ne savez pas encore où aller. Ben il va falloir vous décider, parce que l’Espagne, c’est « grand, divers et varié ». Plutôt le nord-est pour la pluie et les paysages similaires à la Bretagne, les grandes villes comme Barcelone, Madrid et Valence pour les possibilités profesionnelles et le côté cosmopolite, l’Andalousie, les Canaries ou les Baléares pour la douceur de vivre, les Castilles et l’Extrémadure pour l’Espagne profonde…

regions-espagnoles-immobilier-en-espagne

2. Régler les dernières formalités
En gros, on n’a pas grand-monde à qui dire qu’on s’en va : les impôts, la Sécu et la banque. Pour le reste, l’Europe étant l’Europe, ce n’est pas comme si vous partiez au Kazakhstan. Pour la santé, la Carte européenne d’assurance-maladie vous donnera le droit d’aller aux urgences.

3. Apprendre l’espagnol
Que vous ayez des souvenirs des cours de Mme Perez ou aucune idée, on part tous avec notre pauvre petit bagage linguistique. Et tout le monde se retrouve, au début, perdu dans une conversation entre plusieurs Espagnols, en se disant qu’ils pourraient au moins faire un effort. Ca prend bien six mois, voire un an pour les récalcitrants, pour parler aisément en espagnol, et si on n’a pas besoin de lire Don Quichotte en VO pour trouver un appart, un petit L’espagnol en 40 leçons, ça aide.

parler-espagnol-immobilier-en-espagne

4. Avoir un NIE et un numéro de Sécu
Un « Nieu » ? Non, un « Énéïé », un « Número de Identificación de Extranjero », parce qu’en Espagne, tout le monde a un numéro. Et ce numéro, présent sur la carte d’identité ou sur la carte de résident, sert à ouvrir un compte en banque, à demander la Sécu, à acheter ou louer une maison, à tout. Paraît que c’était toute une galère d’obtenir la fameuse carte, personnellement, j’ai téléchargé la demande par internet, j’ai attendu deux heures et on m’a donné une carte avec le numéro. Pour la Sécu, encore plus rapide, seuls un formulaire, une photocopie d’une pièce d’identité et le NIE sont demandés à la Tesoreria general de la seguridad social de votre quartier.

nie-bien-immobilier-en-espagne

5. Trouver un appart
Sachez donc que les logements, appartements ou villas, Barcelone et Madrid sont un peu plus chers aujourd’hui à la location qu’il y a quelques années. mais qu’en général, c’est quand même moins cher qu’en France. Moins de garanties à fournir également et la plupart du temps c’est meublé. L’opportunité actuellement, c’est encore l’achat immobilier avec un crédit bas et surtout des prix beaucoup moins élevés qu’en France, mais pour cela, nous vous conseillons de passer par un Conseil Personnel en Immobilier.

asesor-personal-inmobiliario-immobilier-en-espagne-2

6. S’adapter au rythme espagnol
En Espagne, on mange à 14h-15h, point. Pas de chipotages, on s’y fait très vite. N’espérez pas dîner avant 21h, vous verrez, même la télé s’y est adaptée. Pareil, on ne sort pas avant 22h, les boîtes de nuit sont vides avant 2h du mat’, mais ce qui est bien, c’est qu’on commence la journée de travail à 9h. Vous comprendrez tout cela quand vous subirez l’été espagnol, en gros quand il est impossible d’aller faire du shopping avant 17h.

7. Socialiser
Un Espagnol seul, ça n’existe pas. Vous verrez sûrement même beaucoup de gens sortir par groupes de dix. C’est dur de s’y faire quand on est Français. Et socialement, les gens qui sont critiques, râleurs ou qui disent ce qu’ils pensent sans arrondir les bords, c’est mal vu. On préfère largement les gens drôles, bavards, souriants et chaleureux, même si c’est un peu hypocrite. Avec au moins une de ces qualités, vous les ferez peut-être même aimer les Français (l’espoir fait vivre).

sortir-espagne-immobilier

8. Découvrir l’Espagne
Vous êtes installé, heureux dans votre petit appart et curieux de découvrir votre quartier. Reste maintenant à découvrir l’Espagne ! Si c’est l’une des principales destinations touristiques dans le monde, c’est qu’il y a pleins de raisons : La mosquée-cathédrale de Cordoue, l’Alhambra de Grenade, l’artistique Séville, la géniale Barcelone, la modernité de Valence, la beauté naturelle des Asturies et de Galice…

9. Chasser les idées reçues
Non, les Espagnols ne sont pas si petits, l’Espagne n’est pas un pays sous-développé et ça fait longtemps qu’on ne la parcoure plus à dos d’âne. Vous serez aussi étonné d’apprendre que, même si les traditions sont vivaces, l’Eglise catholique n’est pas si influente que cela. Bref, venez en Espagne la tête vide, sans a priori, et vous en apprendrez beaucoup plus sur ce peuple et ce pays géniaux.

alhambra-granada-immobilier-espagne

2 réflexions au sujet de « L’Espagne, c’est la « France heureuse » : 9 conseils pour une installation réussie »

  1. Ping : Tous nos Conseils sur l’Immobilier en Espagne | Immobilier en Espagne

  2. Ping : Acheter en Espagne : le Guide 2018 | Immobilier en Espagne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.